Pérez : Les meilleurs "ont encore une bonne longueur d'avance"

Malgré un optimisme qui transparaît nettement, l'écurie Racing Point ne s'attend pas à jouer les trouble-fêtes au sein des top teams en ce début de saison 2020.

Pérez : Les meilleurs "ont encore une bonne longueur d'avance"

Sur le plan sportif, le premier Grand Prix de la saison en Australie est très attendu pour obtenir les premières réponses quant à la hiérarchie en place. Les essais hivernaux organisés le mois dernier à Barcelone ont provoqué la recherche d'une tendance, mais celle-ci ne sera vérifiée qu'une fois le verdict de la compétition tombé. Lors de cette intersaison, l'écurie Racing Point a beaucoup fait parler avec sa monoplace très fortement inspirée de la Mercedes W10 de la saison passée. À tel point que la concurrence a parfois dit redouter une surprise, Ferrari se méfiant même du niveau de performance d'une voiture rose perçue comme une "menace".

Lire aussi :

Si l'optimisme a transpiré dans les rangs de l'équipe basée à Silverstone, ses hommes n'imaginent pas pour autant être en mesure d'aller titiller les meilleurs et ce jeudi, à Melbourne, c'est Sergio Pérez qui s'est évertué à tempérer les attentes. "Il est encore tôt, c'est difficile de savoir où chacun se situe", rappelle le pilote mexicain, qui fera de nouveau équipe avec Lance Stroll cette saison. "Je crois que nous avons vraiment une bonne voiture, mais je pense que les meilleures autos ont encore une bonne longueur d'avance. Le milieu de grille est très serré, donc pour décrocher des podiums, on compte toujours sur ce qui va se passer dans le top 3. Mais nous verrons. Nous avons probablement réduit l'écart. Je ne sais pas à quel point, je suis curieux de le découvrir. Mais nous verrons si nous pouvons le faire cette année [signer des podiums]."

Taulier de l'ex-maison Force India, Pérez ne cache pas que la structure qui deviendra l'an prochain l'équipe officielle d'Aston Martin en F1 a des "raisons d'être optimiste" mais se méfie de la réalité qui se dévoilera en course. "Nous verrons où nous en sommes, et dimanche je crois qu'il y aura encore beaucoup d'incertitudes que… nous devrons comprendre", insiste-t-il. "Les pneus vont être un sujet majeur cette année avec l'augmentation des pressions. Il y a énormément de choses pour lesquelles Barcelone n'offre pas une vision claire."

Les bonnes impressions sont les mêmes chez Lance Stroll, qui décrit une RP20 qui, dans l'ensemble, "s'est toujours bien comportée durant les essais hivernaux" par rapport à sa devancière. "Nous ne l'avons pilotée que sur un seul circuit et dans de très bonnes conditions", fait tout de même remarquer le Canadien. "Lors des essais hivernaux, il fait toujours frais et les moteurs aiment ça, l'aéro fonctionne bien aussi avec ces températures fraîches. Donc nous verrons bien lors du premier Grand Prix, et ça dépend toujours de là où se trouvent les autres. Mais je crois vraiment que nous avons progressé durant l'hiver, les gars ont travaillé très dur. Alors chapeau à tous les ingénieurs à l'usine qui ont travaillé de manière acharnée pendant l'hiver pour développer cette voiture. Nous sommes très enthousiastes à l'idée de courir avec."

partages
commentaires
Les pilotes prêts à dire stop si la situation empire à Melbourne

Article précédent

Les pilotes prêts à dire stop si la situation empire à Melbourne

Article suivant

Officiel - McLaren se retire du Grand Prix d'Australie !

Officiel - McLaren se retire du Grand Prix d'Australie !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Jeudi
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Lance Stroll
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021