Choqués mais soulagés, les pilotes pensent à Grosjean

Au terme du Grand Prix de Bahreïn, l'accident impressionnant de Romain Grosjean était dans tous les esprits. Profondément marqués, les pilotes ont tenté d'exprimer des sentiments à la hauteur du choc.

Choqués mais soulagés, les pilotes pensent à Grosjean

L'issue sportive du Grand Prix de Bahreïn a été logiquement reléguée au second plan à l'arrivée ce dimanche, la course ayant été marquée par le terrible accident dont a été victime Romain Grosjean sur le circuit de Sakhir. La violence de l'impact, sa voiture coupée en deux et l'incendie dont il a dû s'extraire ont marqué les esprits de pilotes qui ont découvert les images lors de l'interruption de la course par drapeau rouge.

Charles Leclerc, lui, a saisi dès les premiers instants qu'un drame s'était peut-être noué, alors qu'il se battait dans le peloton durant le premier tour de course. "Je me suis rarement senti comme ça en roulant car j'ai tout vu dans les rétros et j'ai tout de suite pris la radio pour demander si ça allait, car j'ai vu que ça avait tapé vraiment, vraiment très fort", raconte le pilote Ferrari au micro de Canal+. "En arrivant au virage 9 j'ai vu les flammes, donc très honnêtement je craignais le pire. Mais heureusement la bonne nouvelle est arrivée pas mal de temps après. L'attente a été difficile mais je pense que l'on est tous extrêmement content de savoir qu'il va bien."

Lire aussi :

Le choc de cet accident sans précédent dans l'ère contemporaine de la Formule 1, c'est ce qui reste en premier lieu de cette journée. Sixième à l'arrivée, Pierre Gasly n'avait de pensées que pour son compatriote après avoir mesuré l'ampleur de l'accident.

"Franchement ça a été vraiment horrible et choquant", confirme-t-il à Canal+. "Au début je n'avais aucune idée de ce qui s'était passé. L'équipe ne m'avait pas dit. Après, j'ai vu les images sur les écrans. Franchement, je n'ai jamais vu ça de toute ma vie. Pour ma génération ce n'est jamais arrivé qu'il se passe un truc comme ça, peut-être que dans le passé c'était le cas. Vraiment choquant. Une fois que j'ai vu qu'il était sorti et qu'il avait l'air bien, j'étais vraiment content et soulagé."

"Je lui ai envoyé un petit message pendant le drapeau rouge en espérant qu'il aille bien. Je ne comprends même pas comment c'est possible... Déjà que la voiture se casse en deux comme ça, et après de passer au travers des rails... Normalement c'est fait pour la sécurité et là, clairement, ça a été pire qu'autre chose. Le Halo a prouvé encore une fois de plus qu'il était efficace dans ce genre de situation."

Tout le clan francophone – et naturellement bien au-delà – a l'esprit tourné vers Romain Grosjean ce soir, alors que le Français est hospitalisé à Bahreïn pour un bilan médical complet. "Je pense que le plus important aujourd'hui, c'est de savoir comment va Romain", insiste Esteban Ocon. "J'ai entendu qu'il avait des petites blessures mais que ce n'était pas trop grave, j'espère que ce n'est pas trop grave en tout cas. C'est clair que c'est la première pensée. L'équipe m'a dit qu'il était OK, j'ai revu les images et honnêtement c'est choquant. J'espère qu'il va bien, qu'il ne va pas avoir trop mal ce soir et demain matin, et qu'il sera de retour parmi nous rapidement."

partages
commentaires
Championnat - Racing Point perd gros face à McLaren

Article précédent

Championnat - Racing Point perd gros face à McLaren

Article suivant

Hamilton "très reconnaissant" que le Halo ait sauvé Grosjean

Hamilton "très reconnaissant" que le Halo ait sauvé Grosjean
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021