Pourquoi la FIA a serré la vis sur la dernière chicane à Barcelone

La FIA a clarifié les raisons pour lesquelles les pilotes verront leurs temps au tour annulés s'ils passent par l'ancienne configuration du dernier secteur du Circuit de Barcelona-Catalunya lors des qualifications.

Pourquoi la FIA a serré la vis sur la dernière chicane à Barcelone

Dans le cadre des Notes du directeur de course pour le GP d'Espagne, et alors que ce sujet est parmi les dossiers brûlants de la F1, Michael Masi a mis en avant le fait que les virages 1, 2, 13, 14 et 15 du tracé de Barcelone seraient particulièrement scrutés ce week-end. Les virages 13 à 15 couvrent la chicane située dans le dernier secteur qui remplace depuis 2007 le double droite de l'ancienne version de la piste.

"Un temps au tour réalisé au cours d'une séance d'essais libres ou de la course en quittant la piste et en ne négociant pas les virages 13, 14 et 15 en utilisant le circuit, aura pour conséquence que ce temps au tour et le temps au tour suivant seront invalidés par les commissaires", a ainsi écrit Masi.

Lire aussi :

S'exprimant vendredi sur le sujet, le directeur de course a expliqué que les pilotes s'étaient servi l'an passé de l'ancienne configuration de la piste afin d'éviter de gêner des pilotes plus rapides mais, ce faisant, avaient tiré un avantage pour leur propre tentative.

"C'est quelque chose que nous avions ici l'année dernière, et qui est devenu particulièrement notable lors des qualifications", a déclaré Masi. "Les pilotes peuvent utiliser ce virage extérieur, et ils essaient de l'utiliser, notamment pour ne pas gêner inutilement quelqu'un lors des qualifications."

"Mais on a également remarqué qu'en utilisant cette boucle, vous pouviez avoir un meilleur élan et commencer votre tour de qualification de manière beaucoup plus rapide. C'est pourquoi nous avons trouvé le compromis suivant : si vous utilisez cette boucle extérieure, ce temps au tour et le temps du tour suivant seront supprimés afin d'éviter cela. Mais nous ne pensons pas que ce sera un problème, sauf pendant les qualifications."

La FIA a dans le même temps maintenu son contrôle habituel des limites de la piste aux virages 1 et 2, exigeant que tout pilote traversant la zone de dégagement reste à gauche des plots à la sortie de l'enchaînement et au moment d'entrer dans le virage 3 afin de ne pas tirer d'avantage.

"Comme c'est le cas ici depuis un certain nombre d'années, en particulier lorsque vous manquez la corde du virage 2, si vous sortez de la piste au virage 1, ou avant le boudin jaune à la corde du virage 2, vous devez aller jusqu'au bout et ensuite rejoindre la piste en toute sécurité après le deuxième plot", a déclaré Masi.

"Cela a évolué d'année en année, et c'est le même principe adopté sur ce circuit l'année dernière. Donc ces temps au tour seront supprimés. Pour quelqu'un qui sort deux fois à cet endroit pendant la course, un drapeau noir et blanc sera présenté, et à la troisième occasion une pénalité en temps pourra être appliquée par les commissaires."

partages
commentaires
Wolff : "Ocon m'impressionne par la qualité de ses courses"

Article précédent

Wolff : "Ocon m'impressionne par la qualité de ses courses"

Article suivant

EL3 - Verstappen prend les devants avant les qualifs

EL3 - Verstappen prend les devants avant les qualifs
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021