Formule 1 GP de Miami

Pourquoi le GP de Miami sera un tournant pour la F1

Après des années à essayer de s'implanter aux États-Unis, la F1 joue gros lors de ce week-end de Grand Prix à Miami.

Les travaux de construction du circuit de Miami

Pour la première fois depuis 1984, la F1 organise deux Grands Prix aux États-Unis, Miami rejoignant le calendrier aux côtés d'Austin. L'effervescence autour de ce sport dans le pays n'a peut-être jamais été aussi forte, d'autant qu'elle contraste fortement avec les années passées, lorsque la F1 devait se battre pour trouver des villes qui convenaient à la fois au sport et à l'intérêt des fans.

Aujourd'hui, alors qu'une course à Las Vegas est déjà prévue pour 2023, la F1 aborde le week-end de Miami sans le scepticisme qui a entouré les précédents projets de nouveaux Grands Prix. En effet, l'intérêt des pilotes, des équipes, des fans, des médias, des célébrités, des sponsors et des locaux fait que l'attente a atteint un niveau rarement vu auparavant. Pour Zak Brown, patron de McLaren, ce que Miami va produire pour la F1 ce week-end est un cran au-dessus de tout ce dont il a été témoin auparavant.

"Je n'ai jamais vu un tel niveau d'engagement des sponsors, d'activités, de demandes d'hospitalité, de demandes de célébrités pour un Grand Prix", explique-t-il à Motorsport.com. "Ce n'est pas seulement au cours de mes six années à la tête de McLaren, car je suis dans ce sport depuis 20 ans. Pour moi, cela ressemble beaucoup au Super Bowl, qui est le plus grand événement de l'année. Non seulement tout le monde veut venir au Super Bowl pour voir l'événement, mais aussi le spectacle de la mi-temps, les fêtes et les activités adjacentes qui en font partie. Et c'est hors normes. Nous sommes l'une des plus grandes équipes en matière d'hospitalité, et nous avons eu deux fois plus de demandes. C'est le plus grand programme d'hospitalité que nous ayons jamais eu."

Par le passé, la F1 a été accusée de se rendre dans des lieux où le sport ne faisait presque pas de vagues en ville, alors qu'un Grand Prix se déroulait à quelques kilomètres de là. C'est tout le contraire qui se produira à Miami, puisque la F1 semble prête à s'emparer de la ville. Les magasins, les restaurants et les bars se mettent à l'heure de la catégorie reine du sport automobile, et des installations sur mesure font déjà leur apparition dans toute la ville, en particulier dans le quartier de South Beach.

McLaren est en train d'installer un "Speedshop" dans un parking à étages, occupant un palier entier où seront exposées des voitures et des animations pendant le week-end. Mais la plus grande prise de contrôle de la ville est sans doute celle prévue par FTX, société de crypto-monnaies et sponsor de Mercedes. L'entreprise est en train de transformer 15 000 mètres carrés d'espace au bord de l'océan à South Beath en un lieu de divertissement sur le thème d'"Electric Beach", avec des concerts, des expositions, des galeries d'art NFT, des défilés de mode et un salon de jeux.

En outre, une Mercedes de démonstration fera des allers-retours sur Ocean Drive pour faire le show devant les fans. L'accent sera mis sur l'extension de l'influence et de la portée de la F1 au-delà de la simple présence de spectateurs dans les tribunes du circuit de Miami. Le but est de créer le genre de battage médiatique que les villes obtiennent lorsque le Super Bowl est en ville.

Louis Frangella, vice-président des partenariats pour FTX aux États-Unis, déclare à Motorsport.com : "Il n'y a qu'un certain nombre de personnes qui peuvent assister à cette course, donc pour créer une atmosphère de type Super Bowl, vous devez faire des choses qui engagent les gens qui sont dans et autour de la région. Nous amenons la F1 de démonstration de Mercedes pour parcourir Ocean Drive deux jours de suite, et certaines des personnes qui la verront ne s'approcheront jamais autant d'une F1 de leur vie. Je pense qu'il est important pour nous de faire des choses comme ça, pour aider à cultiver cette passion, et l'amplifier grâce à notre partenariat avec Mercedes. Ce sera la plus grande activation que FTX ait jamais faite, et nous sommes très impatients à ce sujet parce qu'il mélange tout ensemble : l'art, la culture, notre partenariat avec Mercedes, la crypto et la technologie. Ce sera quelque chose à ne surtout pas manquer."

Pour une grande marque américaine comme FTX, qui cherche à se développer dans le monde entier, la croissance de la F1 et sa présence dans une ville comme Miami changent la donne. Avinash Dabir, vice-président du développement commercial chez FTX aux États-Unis, pense que l'approche adoptée par la F1 en ajoutant Miami et Las Vegas au calendrier est exactement ce dont le sport a besoin pour attirer un public encore plus nombreux à l'avenir. C'est pourquoi le Grand Prix de Miami n'est pas l'aboutissement du succès de la F1 aux États-Unis, mais le début de quelque chose de bien plus grand.

"Vous avez l'occasion de la moderniser et d'attirer un nouveau public, en proposant des choses différentes pendant la course. Je pense que la ville de Miami dispose également des infrastructures nécessaires. Il y a les hôtels, les bons restaurants, la plage, et c'est un endroit magnifique. C'est donc une offre très unique. Et je pense que Vegas a beaucoup de ces mêmes qualités. La façon dont la F1 choisit ses sites semble très stratégique, et je veux voir cela se développer."

Le sentiment des équipes elles-mêmes est que Miami donne un bon aperçu du travail accompli par Liberty Media pour faire avancer le sport. "Ce n'est pas seulement Miami, bien que Miami soit un exemple", explique Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "C'est tout ce qui se passe autour de nous en termes d'intérêt des sponsors, en termes de nouveaux circuits qui arrivent au calendrier. Je pense donc que c'est un grand moment. Vous pouvez voir avec Netflix, la communication digitale, la diffusion, tout est bon et positif. Nous voyons tellement de gens aux courses le week-end, et c'est super."

Pour Brown, après des années où la F1 a eu du mal à s'implanter aux États-Unis, le week-end de Miami et la façon dont le sport s'est développé marquent le début de quelques années passionnantes à venir. "Je ne pense pas qu'il y ait de doute maintenant que cela fonctionne", partage-t-il à propos de la F1 en Amérique. "Tout indique que ça marche bien : nous n'avons jamais eu autant de sponsors originaires des États-Unis, notre base de fans américains augmente rapidement, la liste de personnalités pour Miami ne ressemble à aucune autre, y compris Monaco, qui est en quelque sorte le prochain événement qui fait venir beaucoup de célébrités. Tout cela ne fait que renforcer l'incroyable élan que nous avons. C'est génial."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Tony Brooks est mort
Article suivant Hamilton se réjouit de l'explosion de la F1 aux États-Unis

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France