Pourquoi Norris est moins proche de Ricciardo que de Sainz

Lando Norris n'est pas aussi proche de Daniel Ricciardo que de son ancien coéquipier Carlos Sainz. Il explique pourquoi.

Pourquoi Norris est moins proche de Ricciardo que de Sainz
Charger le lecteur audio

Il est de notoriété publique que Lando Norris et Carlos Sainz entretenaient lors des saisons 2019 et 2020 ce qui est désormais communément appelé une bromance, soit une amitié forte entre deux hommes. Collaborant de manière saine sur la piste et dans le garage de l'écurie McLaren, Norris et Sainz étaient également proches en dehors.

Cependant, il semble que Norris n'ait pas les mêmes affinités avec son coéquipier actuel Daniel Ricciardo, de dix ans son aîné. Et lorsqu'il lui est demandé si leurs relations sont plus professionnelles que personnelles, le jeune Britannique explique qu'ils n'ont pas les mêmes centres d'intérêt : "C'est un peu les deux. On s'entend bien quand même, on rigole bien quand même, on est quand même copains, etc."

Lire aussi :

"Mais une chose simple est que nos intérêts en dehors du circuit sont très différents : il aime plutôt faire du vin, les vêtements, etc., et moi c'est plutôt le golf, l'eSport et ce genre de choses que Carlos appréciait davantage, donc on jouait au golf de temps en temps, on faisait des courses sur le simulateur, on faisait des choses comme ça. Pour être plus proche, une chose simple est de passer du temps ensemble et de s'amuser, et jouer au golf est l'une de ces choses qui ont amélioré beaucoup de choses."

Un autre facteur est le fait que Norris ait décidé d'adopter une approche plus sérieuse en 2021, ce qui a d'après lui joué un rôle dans ses excellents résultats. 

"Je pense être probablement bien plus concentré que précédemment, je passe plus de temps à me concentrer sur les choses importantes, les choses sur lesquelles il faut vraiment que je me concentre, à savoir mon pilotage et la performance telle que celle que j'ai [en 2021]", ajoute l'Anglais. "C'est en partie grâce au fait que je me concentre sur les choses sur lesquelles il faut vraiment se concentrer pour faire du meilleur travail. Je passe plus de temps avec mes ingénieurs, moins à discuter et à m'amuser. Mais je n'enlève rien au plaisir que je prends en Formule 1, j'adore toujours ça et je fais tout ce que je veux faire. Mais j'accorde davantage d'importance aux priorités et à l'éthique de travail."

Le 2ᵉ Carlos Sainz Jr., Ferrari et le 3ᵉ Lando Norris, McLaren, pulvérisent le vin pétillant sur le podium

Parmi les priorités, il y a évidemment eu cette bataille pour la troisième place du championnat des constructeurs entre McLaren et Ferrari, finalement décrochée par la Scuderia. C'est justement à Maranello qu'est parti Sainz, ce qui a donné une saveur toute particulière à cette lutte pour Norris. "Et je pense que c'est pareil pour lui", précise-t-il. "Il sait comment je pilote et il sait comment nous réfléchissons dans notre équipe. Et bien sûr, nous essayons de changer un peu afin qu'il ne sache pas tout ! Mais c'est juste l'un des avantages et inconvénients à ce que quelqu'un change d'écurie. C'est comme ça pour tout le monde."

Et bien qu'ils ne soient plus coéquipiers, Norris et Sainz sont restés en contact : "On reste bons amis. On discute de temps en temps, on fait des blagues, des choses comme ça. On s'entend bien, comme toujours depuis qu'on est devenus coéquipiers en 2019. Bien sûr, chacun est sur sa propre piste. Il n'y a probablement personne que je veuille battre plus que Carlos, et c'est sûrement réciproque. Il veut battre McLaren aussi et nous voulons battre Ferrari tout autant. Cela fait partie du challenge. Mais j'ai quand même du respect pour tous les pilotes, et j'ai quand même des potes parmi les pilotes contre qui j'ai couru. Il en fait partie."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Bilan 2021 - George Russell, nouvelle étoile de Mercedes
Article précédent

Bilan 2021 - George Russell, nouvelle étoile de Mercedes

Article suivant

Notez la saison 2021 de chaque pilote F1

Notez la saison 2021 de chaque pilote F1
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021