Quiproquo entre Verstappen et Red Bull à Abu Dhabi

partages
commentaires
Quiproquo entre Verstappen et Red Bull à Abu Dhabi
Par : Benjamin Vinel
24 nov. 2018 à 18:30

Max Verstappen et Red Bull ont connu un désaccord sur la température des pneus lors d'une séance qualificative où le Néerlandais était en retrait par rapport à son coéquipier Daniel Ricciardo, au Grand Prix d'Abu Dhabi.

Max Verstappen, Red Bull Racing dans le Parc Fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing dans le Parc Fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 passe sous le drapeau à damier

Alors que tous les pilotes avaient chaussé les pneus hypertendres pour la Q3, Max Verstappen s'est plaint que ses gommes étaient trop chaudes pour son dernier run, tandis que ses ingénieurs lui affirmaient qu'elles étaient dans la bonne fenêtre.

"Nous allons étudier les raisons pour lesquelles les pneus étaient un peu plus chauds, parce que je n'ai pas compris pourquoi : nous avons fait beaucoup de choses pour les refroidir", explique le pilote Red Bull. "Le problème, c'est que sur cette piste, la température est très importante. Nous allons tous très lentement dans le tour de sortie des stands, car s'ils sont déjà trop chauds, on ne peut pas les refroidir tant que ça. Donc quand ils sont chauds au début [du tour lancé], on sait que ça va être pire avec les pneus pour le dernier secteur."

Lire aussi :

Verstappen trouvait déjà les températures trop élevées pour son premier run, et dans sa deuxième tentative, il n'a signé que le sixième chrono, à huit dixièmes de la pole position et à deux dixièmes de Daniel Ricciardo. Son meilleur troisième secteur est quatre dixièmes plus lent que celui de son coéquipier, ce qui semble corroborer sa théorie sur les pneus.

"J'ai perdu la voiture, je suis sorti", poursuit-il. "J'étais juste déçu de ne pas pouvoir finir ce tour. Ce n'était pas notre jour, j'ai tout de suite senti que ça glissait trop, mais forcément, on persévère, mais ça ne marchait pas. Puis je suis sorti, j'ai lâché un 'putain' et tout ça."

Lire aussi :

Précédemment, les six monoplaces des top teams ont tenté de franchir le cap de la Q2 en ultratendres pour prendre le départ avec ce composé un peu plus dur que l'hypertendre, et seul Verstappen n'y est pas parvenu, son tour rapide avec les gommes à bandes violettes l'ayant initialement placé au dixième rang, sous la menace d'améliorations des autres concurrents.

"Je ne vois pas ça comme un point négatif, parce qu'ils vont avoir peur que je commence à leur faire l'undercut", commente celui qui devrait rentrer au stand avant ses rivaux directs, en raison d'un premier relais en hypertendres. "L'ultratendre n'est pas un pneu génial non plus, ils vont aussi devoir le gérer, ce n'est pas comme s'ils pouvaient aller à fond."

Ricciardo vise les Ferrari

Daniel Ricciardo, quant à lui, a fait fonctionner le pari de l'ultratendre de justesse (0"018) en Q2, mais ne s'attend pas à des miracles en course, même s'il espère pouvoir mettre fin à cette incroyable série de 14 courses sans podium – une première depuis qu'il est chez Red Bull.

"J'étais content de me qualifier avec les ultratendres en Q2, car c'était notre objectif, mais si je pouvais faire un vœu, ce serait que nous ayons tous été forcés de le faire en hypertendres, car je pense que les autres ont plus de difficultés que nous sur ce pneu", déclare l'Australien. "Je pense donc que cela nous aurait donné un plus grand avantage."

"Les ultratendres sont un peu plus constants, et à moins qu'ils ne se dégradent, ça va sûrement être une – je ne veux pas dire une course plus prévisible, mais il y aura peut-être moins à faire. En tout cas, j'étais content de passer en Q3. Je vais prendre les deux Ferrari pour cible dès le départ et me battre pour le podium."

Avec Scott Mitchell

Article suivant
Point final sur les duels en qualifications après Abu Dhabi

Article précédent

Point final sur les duels en qualifications après Abu Dhabi

Article suivant

Photos - Samedi au GP d'Abu Dhabi

Photos - Samedi au GP d'Abu Dhabi
Charger les commentaires