Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"

C'est indéniablement l'histoire du week-end, et si le Grand Prix de Grande-Bretagne n'a pas encore livré son verdict, Racing Point estime avoir fait le bon choix.

Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"

Sergio Pérez positif au COVID-19, Racing Point a dû trouver en urgence un remplaçant au pilote mexicain et a réussi à faire revenir Nico Hülkenberg. Propulsé en quelques heures dans le baquet de la RP20, l'Allemand a dû s'adapter à la vitesse grand V dans l'objectif de marquer des points cet après-midi. Pour tenter d'y parvenir, il s'élancera depuis la 13e place sur la grille de départ. Car il n'y a pas eu de miracle en qualifications, où Hülkenberg a largement rempli son rôle mais à échoué à passer en Q3 pour 65 millièmes de seconde. L'équipe dans laquelle il a évolué en 2012, mais aussi de 2014 à 2016, se félicite du travail fourni par son remplaçant de luxe jusqu'à présent.

Lire aussi :

"Nous ne savons pas quelles étaient les procédures chez Renault, mais il a une bonne mémoire", souligne Andy Green, directeur technique de Racing Point. "Et je crois que de nombreuses procédures auxquelles il était habitué lorsqu'il pilotait pour nous il y a quelques saisons n'ont pas vraiment changé. Elles ont peut-être évolué un peu, mais les grands principes restent très similaires."

"Il s'est remis dedans de manière incroyablement fluide. C'est comme s'il n'était jamais parti. C'est pour cela que nous voulions que ce soit lui dans la voiture. Avec si peu de temps, nous voulions quelqu'un que nous savions capable de tirer le meilleur. Sur ce plan, ce n'est pas si difficile pour lui. Je pense que c'était relativement simple."

En plus de l'adaptation à un environnement qu'il retrouve sur le tas, Hülkenberg doit composer ce week-end avec les exigences physiques de la F1. Le cou du pilote a souffert, lui qui n'avait pas piloté une monoplace depuis neuf mois et qui était sans volant pour la saison.

"Son plus gros désavantage, c'est de ne pas avoir été dans une voiture pendant neuf mois", confirme Green. "Je crois qu'il est un peu rouillé de ne pas avoir été dans un baquet aussi longtemps. Au niveau de l'installation, ça s'est bien passé. Il y a encore des modifications que nous pourrions faire pour qu'il soit plus à l'aise, mais il ne s'est pas vraiment plaint de ça. Le plus important, c'est le temps passé dans la voiture. Je pense que s'il fait une bonne course avec une cinquantaine de tours, il en sortira un peu fatigué et un peu sonné lundi, mais avec de meilleures connaissances."

"Nous avons fait des efforts pour réduire sa charge de travail. Nous n'avons pas trop insisté pour qu'il fasse des tests et de gros changements de réglages, nous nous sommes concentrés sur les bases. Nous avons complètement changé nos plans jeudi quant à la manière d'aborder le week-end. Il s'agissait de faire des choses simples, de ne pas faire d'expérimentations et de s'assurer de ne pas commettre trop d'erreurs."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme

Article précédent

Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme

Article suivant

La grille de départ du GP de Grande-Bretagne

La grille de départ du GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021