Red Bull ne craint plus de pénalité moteur pour Verstappen

Alors que Mercedes souffre de problèmes de fiabilité moteur, Red Bull se montre plutôt confiant pour finir la saison avec les blocs Honda déjà à sa disposition.

Red Bull ne craint plus de pénalité moteur pour Verstappen

C'est l'information capitale du début de week-end à Interlagos : dimanche, Lewis Hamilton reculera de cinq places sur la grille de départ du Grand Prix de São Paulo. Une sanction qui fera suite à un changement de moteur sur la Mercedes du septuple Champion du monde. C'est déjà le cinquième bloc monté sur la monoplace du Britannique, alors que le quota limite pour la saison est fixé à trois par le règlement.

Après Valtteri Bottas lors des récents Grands Prix, Lewis Hamilton paie à son tour le prix d'une fiabilité qui laisse à désirer chez Mercedes, puisque d'autres écuries utilisant l'unité de puissance allemande ont également rencontré des ennuis dernièrement. Chez Red Bull Racing, on observe la situation avec sérénité en assurant que pour ce qui est de Max Verstappen et Sergio Pérez, aucune nouvelle pénalité n'est attendue dans des circonstances normales d'ici la fin de la saison. Tous deux avaient purgé une sanction après des changements de moteur consécutifs à des accidents survenus durant l'été et sont donc à quatre ICE (moteur à combustion interne).

"Si tout est normal, nous pensons arriver à la fin de la saison avec les moteurs à combustion dont nous disposons", confirme à Sky Sports Christian Horner, directeur de Red Bull. "Parmi les trois utilisés depuis le début de l'année, nous en avons perdu un dans l'accident de Silverstone. Mais avec la pénalité prise à Sotchi, ça nous a remis dans une bonne situation. Donc sauf circonstances anormales, nous nous attendons à aller jusqu'au bout de l'année."

Sur un circuit d'Interlagos aux caractéristiques qui pourraient convenir à Red Bull, l'objectif est de faire le plein ce week-end et la pénalité qui touche Lewis Hamilton constitue une opportunité supplémentaire de distancer Mercedes dans les deux championnats. Néanmoins, l'écurie de Milton Keynes reste focalisée sur ses objectifs.

"Ça ne change rien pour nous", insiste Christian Horner. "Nous devons tout simplement nous concentrer sur le meilleur travail possible. Il y a une certaine météo [instable] aujourd'hui, il y a les Qualifications Sprint, et il y a la course dimanche. C'est totalement compréhensible que Mercedes décide stratégiquement de prendre une pénalité ici, qu'ils subiront dimanche. Nous nous concentrerons juste sur nous-mêmes et nous ferons le meilleur travail possible."

Lire aussi :

partages
commentaires
Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 à Interlagos ?
Article précédent

Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 à Interlagos ?

Article suivant

EL1 - Hamilton surpasse les Red Bull

EL1 - Hamilton surpasse les Red Bull
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021