Formule 1 GP de France

Red Bull déconcerté par les propos de Mercedes sur son moteur

Red Bull ne comprend pas pourquoi Mercedes a déclaré que l'avantage de vitesse de pointe démontré par son écurie au Grand Prix de France était lié à un pas en avant fait avec le moteur Honda.

Christian Horner, team principal de Red Bull Racing

La victoire de Max Verstappen lors du Grand Prix de France la semaine passée a notamment été permise par une vitesse de pointe impressionnante de la Red Bull RB16B, qui l'a aidé à contenir un certain nombre d'offensives de Lewis Hamilton durant la course lorsqu'il était en position de leader.

Si la configuration à faible appui de l'aileron arrière a joué un rôle clé dans l'avantage en ligne droite, Mercedes suspecte également un changement lié à l'unité de puissance Honda. Le constructeur japonais a en effet utilisé son deuxième moteur de l'année en France, ce que les voitures équipées de blocs à l'étoile ont fait à Bakou.

S'exprimant sur le sujet, Toto Wolff le directeur exécutif de Mercedes a déclaré : "Ils ont fait un immense pas en avant avec leur unité de puissance, [avec] l'introduction de la seconde unité de puissance. Et leur voiture est bonne, aucun doute là-dessus."

Lire aussi :

Toutefois ces propos sont étonnants dans le contexte actuel car les règles d'homologation en vigueur font que les écuries doivent utiliser la même spécification du moteur toute la saison. Forcément, ils ont fait réagir Christian Horner qui a assuré qu'il n'y avait aucune différence de puissance, juste d'usure.

"Vous n'avez pas le droit de progresser", a-t-il répondu au sujet des déclarations de son homologue autrichien. "Je ne sais pas à quoi il fait référence. Je pense qu'il s'agit de la même spécification que la première unité. Nous avions un aileron arrière bien plus petit, c'est pourquoi la performance en ligne droite était solide. Honda fait du super travail, mais nous n'avons pas vu d'augmentation soudaine et significative de la puissance."

Quant au directeur technique F1 de Honda, Toyoharu Tanabe, il a tout de même souligné qu'une meilleure gestion de l'énergie était sans doute à l'origine de gains réalisés sur la partie moteur. "Du côté de l'équipe, nous introduisons de nouvelles pièces afin de pouvoir évoluer à chaque course."

"L'unité de puissance est de la même [spécification] tout le temps, mais nous apprenons à mieux utiliser la gestion de l'énergie, etc. à chaque course. Nous nous penchons sur les caractéristiques de chaque piste, et je crois que ces développements quotidiens sont connectés à l'amélioration actuelle."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Bottas, dans le piège et sur un fil
Article suivant Ferrari discute d'un nouvel accord F1 avec Philip Morris

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France