Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
2 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
16 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
23 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
30 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
44 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
51 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
57 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
72 jours

Red Bull veut jouer le titre : "Nous n'avons plus d'excuses"

partages
commentaires
Red Bull veut jouer le titre : "Nous n'avons plus d'excuses"
Par :
22 janv. 2020 à 10:30

Le ton semble changer ! Pour la première fois dans l'ère turbo hybride débutée en 2014, Red Bull Racing met toute la pression sur son département châssis afin d'atteindre ses objectifs, et non sur son motoriste.

Après une année de transition réussie, puisqu'elle était la première avec la motorisation Honda et qu'elle a accouché de trois victoires, Red Bull Racing estime désormais être sous pression pour la saison 2020. L'écurie de Milton Keynes veut devenir un concurrent sérieux de Mercedes et Ferrari sur la durée d'un championnat et estime en avoir les moyens. Après plusieurs années à justifier son déficit de performance par le fait de disposer d'une unité de puissance qui ne comblait pas ses attentes, la donne a changé.

Lire aussi :

Consultant pour Red Bull, Helmut Marko le reconnaît lui-même : les progrès affichés par Honda vont, s'ils se confirment en 2020, déplacer le projecteur vers le département châssis. "Nous voulons nous battre pour le titre et pour le faire nous savons que nous devons être compétitifs avec le châssis dès le début, et cela signifie dès le tout premier Grand Prix", prévient Helmut Marko dans une interview accordée à Motorsport.com.

L'an passé, Red Bull a bouclé une saison solide et effacé rapidement le scepticisme lié à son nouveau partenariat avec Honda. Néanmoins, le début de saison avait été très irrégulier et il avait fallu plusieurs Grands Prix à l'écurie autrichienne pour surmonter certains problèmes avec son châssis et maîtriser le changement de réglementation aérodynamique lié à l'aileron avant. C'est en introduisant une grosse évolution de son package au Grand Prix d'Autriche, en juin, que l'équipe avait franchi un cap, décrochant la première de ses trois victoires avec Max Verstappen.

"Honda a de bons progrès pour l'année qui vient", assure Helmut Marko. "Et puisque tout [ce qui a été annoncé] s'est concrétisé jusqu'à présent, nous supposons que ce sera le cas. En langage clair, cela veut dire que nous n'avons plus d'excuses."

Il y a un an, l'Autrichien avait fixé un objectif de cinq victoires sur la saison, qui avait toutefois été immédiatement tempéré par le directeur de l'écurie, Christian Horner. Pas de quoi priver Marko de fixer à nouveau lui-même un seuil élevé pour le cru 2020 : "Je pense qu'il en faudra plus que cinq". Le décor est planté.

Propos recueillis par Christian Nimmervoll  

Article suivant
La F1 lance des enchères caritatives après les incendies en Australie

Article précédent

La F1 lance des enchères caritatives après les incendies en Australie

Article suivant

Engager Russell, "une des meilleures décisions" de Williams

Engager Russell, "une des meilleures décisions" de Williams
Charger les commentaires