Red Bull n'exclut pas de quitter la F1 pour Le Mans

Red Bull pourrait viser la victoire aux 24 Heures du Mans avec une hypercar basée sur l'Aston Martin Valkyrie s'il n'y a pas d'avenir viable qui se présente en Formule 1 après 2020.

Red Bull n'exclut pas de quitter la F1 pour Le Mans

Le géant de la boisson énergisante a racheté Jaguar en 2005 pour s'engager en Formule 1, jusqu'à en devenir une écurie dominatrice sur la période 2010-2013 avec quatre titre mondiaux consécutifs. Le début de l'ère hybride a mis fin à cette hégémonie en 2014, mais l'équipe de Milton Keynes reste un top team capable de décrocher des victoires. L'an prochain, la structure ouvrira une nouvelle page de son histoire avec la motorisation Honda, dans l'espoir de retrouver les sommets au plus vite. 

Dans le même temps, l'échéance de la fin de saison 2020 approche à grands pas. Elle correspond à la dernière année durant laquelle les actuels Accords Concorde seront en vigueur, et Liberty Media travaille activement pour sceller une nouvelle entente avec les équipes du plateau à partir de 2021. 

Lire aussi :

Pour Red Bull, la donne est claire : pas question de se trouver dans la position de redevenir un jour une écurie cliente (par opposition à l'accord d'usine signé avec Honda), ni même d'être pieds et poings liés par un changement réglementaire qui ne lui conviendrait pas. Car d'autres options existeraient pour aller briller ailleurs. 

"Nous avons un accord jusqu'en 2020", rappelle à Motorsport.com Helmut Marko, conseiller spécial de Red Bull. "Tant qu'il n'y a pas de réglementation moteur [entérinée] et pas d'Accords Concorde, ni Red Bull ni Honda ne prendra de décision. Cependant, nous ne redeviendrons certainement pas une équipe indépendante, comme nous l'avons été par le passé, lorsque nous suppliions les autres et que les promesses n'étaient pas tenues."

L'accord établi entre Red Bull et Honda porte sur les saisons 2019 et 2020, au-delà desquelles l'incertitude règne pour le moment. Et si la mayonnaise ne prend pas avec le motoriste japonais, il pourrait ne plus y avoir d'autre issue que celle d'un retrait de la Formule 1.

"Arrêter est une option", prévient Helmut Marko. "Ou faire quelque chose d'autre, dans d'autres championnats. Avec la Valkyrie, Le Mans pourrait être une option avec la réglementation Hypercar. Nous sommes allés jusqu'au bout, et c'est un succès sensationnel. Les voitures ont toutes été vendues immédiatement. C'est un autre pilier important pour Red Bull Technologies."

En cas de plafonnement des budgets...

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Red Bull a en effet participé activement au développement de l'Aston Marton Valkyrie. Son directeur technique, Adrian Newey, a joué un rôle clé dans ce projet d'hypercar dédiée à la route, pour laquelle une version piste a également déjà été produite. Si la compagnie autrichienne pourrait envisager de tenter le coup au Mans après 2020 en cas de départ de la Formule 1, il existe également une possibilité qui consisterait à mener les deux programmes de front, en fonction de la manière dont Liberty Media parviendra à maîtriser les coûts dans la catégorie reine. 

"S'il y avait des plafonds budgétaires en Formule 1, nous devrions nous séparer de certaines personnes", explique Helmut Marko. "Nous ne le souhaitons pas vraiment. Nous pourrions recourir à eux pour de tels projets [comme Le Mans]. Il semble que l'on puisse courir en WEC à un coût raisonnable avec la base de notre Valkyrie."

"Même si Red Bull n'est jamais allé aux 24 Heures du Mans, c'est quelque chose à quoi nous pensons. Le principal effort financier pèserait sur Aston Martin, ce qui est également très clair, car au Mans, ce sont les constructeurs qui gagnent. Mais ça conviendrait à notre concept."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll  

partages
commentaires
Bilan 2018 - Magnussen, ange et démon
Article précédent

Bilan 2018 - Magnussen, ange et démon

Article suivant

Wolff : Tout pilote doit justifier qu'il mérite sa place

Wolff : Tout pilote doit justifier qu'il mérite sa place
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021