Red Bull était prêt à sacrifier la victoire pour battre Hamilton

Red Bull n'aurait eu aucun mal à sacrifier la victoire au Grand Prix des Pays-Bas en cas de besoin, si cela avait garanti que Max Verstappen batte Lewis Hamilton.

Avec Max Verstappen comme seul pilote face aux deux Mercedes, Red Bull se savait dans une situation potentiellement périlleuse et génératrice d'un choix cornélien, si jamais il avait fallu à un moment donné choisir entre continuer de jouer la victoire au Grand Prix des Pays-Bas ou simplement s'assurer que le Néerlandais termine devant Lewis Hamilton en pensant au championnat.

Finalement, le rythme affiché tout au long de l'épreuve par Verstappen et l'échec de la stratégie de Mercedes pour tenter de prendre les commandes ont permis à Red Bull de ne pas avoir à se confronter à ce dilemme. En effet, si l'écurie allemande a bien tenté de faire à deux reprises l'undercut sur Verstappen en arrêtant Hamilton précocement, mais également de se servir de Valtteri Bottas pour casser son rythme et offrir une opportunité au septuple Champion, la victoire n'a en fin de compte pas échappé au #33.

Lire aussi :

Toutefois, en dépit de la pression populaire d'un public oranje pressé de voir son champion triompher sur ses terres, le directeur de Red Bull Racing Christian Horner assure que son équipe était absolument prête à sacrifier ses chances de l'emporter pour simplement se contenter de couvrir Hamilton et ainsi lui reprendre des points au classement pilotes. La veille de la course déjà, interrogé sur cette situation de deux contre un, il avait prévenu qu'il faudrait "choisir ses batailles".

"On ne se focalisait que sur Lewis", a-t-il confirmé au sortir de l'épreuve. "Il est le concurrent le plus proche, donc c'était lui que nous devions choisir entre les deux [Mercedes], même s'il y avait un risque de perdre la course. Il était important de marquer ces points face à Lewis."

Le moment crucial de l'épreuve aura été selon lui le dépassement relativement rapide de Bottas par Verstappen. "Nous savions qu'avec les options stratégiques dont Mercedes disposait, ils allaient séparer [les stratégies] et c'est exactement ce qu'ils ont fait. Ils avaient deux voitures en lice, en étant agressifs avec Lewis et en jouant sur la longueur avec Valtteri."

"Comme les deux arrêts étaient plus rapides, la partie cruciale était de s'assurer de repasser Valtteri immédiatement. Et Max l'a fait. Cela a ensuite ouvert des opportunités pour rendre la seconde moitié de course beaucoup plus gérable. S'il avait passé beaucoup de tours derrière Valtteri, cela aurait pu nous exposer à l'undercut." 

Le succès de Zandvoort a offert à Verstappen la tête du championnat, qui reste très serré puisqu'il ne dispose que de trois points d'avance sur Hamilton après 13 des 22 manches prévues.

partages
commentaires
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Article précédent

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Article suivant

McLaren peine à se satisfaire du point marqué par Norris

McLaren peine à se satisfaire du point marqué par Norris
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021