Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
09 Heures
:
15 Minutes
:
59 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa

partages
commentaires
Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa
Par :

Le rythme de Renault à Spa-Francorchamps est pris très au sérieux par McLaren, dont les pilotes ne sont pas surpris par la hiérarchie observée vendredi après-midi.

Le deuxième temps signé par Daniel Ricciardo vendredi après-midi lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique a confirmé une menace que redoutait McLaren. Voir la R.S.20 de l'Australien a un tel niveau a pu surprendre, mais du côté de l'écurie de Woking, c'est visiblement tout sauf une surprise. Cependant, si l'étonnement est quasi inexistant, la crainte est beaucoup plus grande.

Lire aussi :

En EL2, Lando Norris et Carlos Sainz ont placé les deux McLaren dans le top 10, terminant respectivement septième et neuvième. L'écurie britannique est donc dans le bon wagon mais voit un adversaire supplémentaire venir se mêler à la chasse pour les places d'honneur. Le rapport de force est d'autant plus pertinent que les deux équipes utilisent le même bloc moteur.

"C'est un circuit très différent et la voiture se comporte différemment dans une configuration avec moins d'appui aérodynamique", explique en premier lieu Carlos Sainz devant la hiérarchie établie hier. "On peut voir que certaines choses changent : Renault semble super rapide et nous avons l'air assez bien. Franchement, nous sommes satisfaits de notre performance. Mais oui, Racing Point et cette Renault semblent dangereusement trop rapides pour le moment."

Des étincelles sortent de la monoplace de Carlos Sainz Jr., McLaren MCL35

Renault sort d'un Grand Prix particulièrement difficile à Barcelone, où le Losange n'a jamais réussi à s'installer dans le top 10, que ce soit en qualifications ou en course. La variation de performance est en très grande partie liée aux caractéristiques très éloignées entre le tracé catalan et celui des Ardennes, même si l'écurie française peut aussi compter sur quelques progrès réalisés avec sa monoplace.

"Je ne suis pas surpris du tout car l'année dernière, ils étaient très rapides ici et à Monza", rappelle Sainz. "En configuration avec peu d'appui aérodynamique, leur voiture semble vraiment très bien fonctionner. En venant ici, nous savions qu'ils pourraient être un concurrent très fort. Nous devons continuer à nous concentrer sur nous-mêmes, continuer à chercher pourquoi notre voiture est assez bonne avec peu d'appui mais pas autant qu'elle devrait l'être. Tout compte fait, nous étions dans le top 10 lors des deux séances, donc nous n'avons pas trop à nous plaindre."

Pour Lando Norris, l'autre point qui donne l'avantage à Renault sur le circuit de Spa se situe dans la meilleure agilité de la R.S.20 dans les virages à basse vitesse par rapport à la MCL35.

"Je pense qu'ils sont très bons dans les virages lents, comme d'habitude", avance le pilote britannique. "C'est là que nous avons énormément de mal, surtout avec l'appui moins important que nous avons. Je ne dirais pas que c'est une surprise. Il [Ricciardo] est toujours rapide en EL2, c'est généralement là qu'il fait ses tours rapides. Nous avons un peu de travail à faire. Mais j'ai fait quelques erreurs sans lesquelles j'aurais pu être bien plus proche. Je pense donc qu'il est possible de faire ce qu'il a fait, mais la Renault reste très rapide."

Top 5 des EL2

P. Pilote Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen 1'43.744  
2 Australia Daniel Ricciardo 1'43.792 0.048
3 United Kingdom Lewis Hamilton 1'43.840 0.096
4 Thailand Alexander Albon 1'44.134 0.390
5 Mexico Sergio Pérez 1'44.137 0.393

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Article précédent

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Article suivant

Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur

Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Daniel Ricciardo , Carlos Sainz Jr. , Lando Norris
Équipes McLaren , Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine