Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 6 avril : l'invraisemblable imbroglio d'Interlagos

Il y a 17 ans jour pour jour, la Formule 1 offrait un Grand Prix au scénario invraisemblable... et à l'issue plus confuse que jamais !

C'était un 6 avril : l'invraisemblable imbroglio d'Interlagos

Au lendemain de qualifications déjà fortement perturbées par la pluie, le 700e Grand Prix de l'Histoire de la Formule 1 s'apprête, le dimanche 6 avril 2003, à se disputer dans des conditions toujours humides. Le départ de l'épreuve est d'abord différé de dix minutes, puis il est finalement donné derrière la voiture de sécurité. Au volant de sa Jordan, Giancarlo Fisichella en profite pour passer immédiatement par les stands et ajouter du carburant. Un pari qui sera décisif.

Une fois la course lancée, les événements s'enchaînent et le spectacle au rendez-vous. Jusqu'à une fin inattendue, fruit d'une impensable confusion. Dans le dernier virage du circuit, Mark Webber est violemment sorti de la piste. Les drapeaux jaunes sont agités, Fisichella et Kimi Räikkönen passent prudemment en parvenant à éviter les débris, mais pas Fernando Alonso. Celui-ci heurte une roue de plein fouet avant d'être catapulté dans le mur. Groggy, l'Espagnol s'en tire miraculeusement indemne. Nous sommes au 56e tour de course et les débris qui jonchent le tracé sont trop nombreux pour prendre le moindre risque : le drapeau rouge est brandi.

Lire aussi :

Plus de 75% de la distance a été couverte, ce qui permet d'entériner les résultats. Dans le clan Jordan, c'est l'explosion… La petite équipe célèbre ce succès inespéré, avant que les commissaires ne jettent un froid. Le règlement stipule que le classement final après un drapeau rouge est celui établi deux tours avant. Selon eux, Räikkönen était encore leader à ce moment-là, et c'est lui qui va avoir l'honneur de monter sur la plus haute marche du podium.

La plus grande confusion règne à Interlagos, d'autant que le podium se déroule sans Alonso, transporté par précaution au centre médical. Pour Eddie Jordan, les sentiments sont forcément étranges… Dans les jours qui suivent, l'écurie va réussir à apporter la preuve irréfutable qu'il y a eu une erreur, et que Fisichella a bien entamé le 56e tour avant le déploiement du drapeau rouge. C'est donc le classement du 54e tour qui doit être pris en compte, soit après la prise de pouvoir du pilote italien aux dépens Räikkönen.

Au siège parisien de la FIA, l'erreur est clairement admise, et la victoire est logiquement rendue à qui de droit. Lors du Grand Prix suivant à Imola, le week-end débute par une cérémonie très inhabituelle. La McLaren de Räikkönen et la Jordan de Fisichella posent pour la postérité, tandis que le Finlandais, beau joueur, rend le trophée à son adversaire.

Le Grand Prix du Brésil 2003 en images

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre. 

La grille de départ
La grille de départ
1/93

Photo de: Ferrari Media Center

Cristiano da Matta
Cristiano da Matta
2/93

Photo de: Toyota Racing

Cristiano da Matta
Cristiano da Matta
3/93

Photo de: Toyota Racing

Ralf Schumacher
Ralf Schumacher
4/93

Photo de: BMW AG

Ralf Schumacher
Ralf Schumacher
5/93

Photo de: BMW AG

Ralf Schumacher
Ralf Schumacher
6/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Jarno Trulli
Jarno Trulli
7/93

Photo de: Renault F1

Jos Verstappen
Jos Verstappen
8/93

Photo de: Minardi Formula 1

Jos Verstappen
Jos Verstappen
9/93

Photo de: Minardi Formula 1

Giancarlo Fisichella
Giancarlo Fisichella
10/93

Photo de: Brousseau Photo

Jenson Button
Jenson Button
11/93

Photo de: British American Racing

Jenson Button
Jenson Button
12/93

Photo de: British American Racing

Jenson Button
Jenson Button
13/93

Photo de: Honda GP

Juan-Pablo Montoya
Juan-Pablo Montoya
14/93

Photo de: BMW AG

Michael Schumacher
Michael Schumacher
15/93

Photo de: Ferrari Media Center

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
16/93

Photo de: Ferrari Media Center

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
17/93

Photo de: Ferrari Media Center

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
18/93

Photo de: Ferrari Media Center

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
19/93

Photo de: Brousseau Photo

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
20/93

Photo de: Brousseau Photo

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello
21/93

Photo de: Shell Motorsport

Mark Webber
Mark Webber
22/93

Photo de: Jaguar Cars and Wieck Media Services, Inc.

Mark Webber
Mark Webber
23/93

Photo de: Jaguar Cars and Wieck Media Services, Inc.

Mark Webber
Mark Webber
24/93

Photo de: Jaguar Cars and Wieck Media Services, Inc.

Jacques Villeneuve
Jacques Villeneuve
25/93

Photo de: British American Racing

Jacques Villeneuve
Jacques Villeneuve
26/93

Photo de: British American Racing

Jacques Villeneuve
Jacques Villeneuve
27/93

Photo de: British American Racing

Fernando Alonso
Fernando Alonso
28/93

Photo de: Renault F1

Fernando Alonso
Fernando Alonso
29/93

Photo de: Renault F1

Fernando Alonso
Fernando Alonso
30/93

Photo de: Brousseau Photo

Fernando Alonso
Fernando Alonso
31/93

Photo de: Renault F1

Fernando Alonso
Fernando Alonso
32/93

Photo de: Renault F1

Fernando Alonso
Fernando Alonso
33/93

Photo de: Renault F1

Juan Pablo Montoya et Michael Schumacher
Juan Pablo Montoya et Michael Schumacher
34/93

Photo de: Williams F1

Kimi Räikkönen
Kimi Räikkönen
35/93

Photo de: Brousseau Photo

Kimi Räikkönen
Kimi Räikkönen
36/93

Photo de: Brousseau Photo

Kimi Räikkönen
Kimi Räikkönen
37/93

Photo de: Brousseau Photo

Nick Heidfeld
Nick Heidfeld
38/93

Photo de: Sauber Petronas

Arrêt pour Cristiano Da Matta
Arrêt pour Cristiano Da Matta
39/93

Photo de: Toyota Racing

Arrêt au stand pour Mark Webber
Arrêt au stand pour Mark Webber
40/93

Photo de: Jaguar Cars and Wieck Media Services, Inc.

Juan Pablo Montoya et David Coulthard
Juan Pablo Montoya et David Coulthard
41/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Jarno Trulli et Fernando Alonso
Jarno Trulli et Fernando Alonso
42/93

Photo de: Renault F1

Giancarlo Fisichella sort de sa Jordan en feu en parc fermé
Giancarlo Fisichella sort de sa Jordan en feu en parc fermé
43/93

Photo de: Brousseau Photo

Giancarlo Fisichella et Eddie Jordan célèbrent la deuxième place
Giancarlo Fisichella et Eddie Jordan célèbrent la deuxième place
44/93

Photo de: Jordan Grand Prix

Fernando Alonso, Renault après son accident
Fernando Alonso, Renault après son accident
45/93

Photo de: Brousseau Photo

Podium : le vainqueur Kimi Raikkonen
Podium : le vainqueur Kimi Raikkonen
46/93

Photo de: DaimlerChrysler

Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
47/93

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
48/93

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
49/93

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Fernando Alonso, Renault F1 Team, après son crash
Fernando Alonso, Renault F1 Team, après son crash
50/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Les débris de la Jaguar de Mark Webber et de la Renault de Fernando Alonso
Les débris de la Jaguar de Mark Webber et de la Renault de Fernando Alonso
51/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

La monoplace accidentée de Fernando Alonso (Renault R23)
La monoplace accidentée de Fernando Alonso (Renault R23)
52/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team, pris en charge après son crash
Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team, pris en charge après son crash
53/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

La monoplace accidentée de Fernando Alonso (Renault R23)
La monoplace accidentée de Fernando Alonso (Renault R23)
54/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le crash de Fernando Alonso, Renault R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault R23
55/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

L'équipe médicale s'occupe de Fernando Alonso après son crash
L'équipe médicale s'occupe de Fernando Alonso après son crash
56/93

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

L'équipe médicale s'occupe de Fernando Alonso après son crash
L'équipe médicale s'occupe de Fernando Alonso après son crash
57/93

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23, sonné après son crash
Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23, sonné après son crash
58/93

Photo de: LAT Images

Jarno Trulli, Renault Renault F1 Team R23, passe après le crash de Fernando Alonso
Jarno Trulli, Renault Renault F1 Team R23, passe après le crash de Fernando Alonso
59/93

Photo de: LAT Images

Jarno Trulli, Renault Renault F1 Team R23, passe après le crash de Fernando Alonso
Jarno Trulli, Renault Renault F1 Team R23, passe après le crash de Fernando Alonso
60/93

Photo de: LAT Images

Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
61/93

Photo de: LAT Images

Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
Le crash de Fernando Alonso, Renault Renault F1 Team R23
62/93

Photo de: LAT Images

La Renault R23 de Fernando Alonso après son crash
La Renault R23 de Fernando Alonso après son crash
63/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le Safety car devant Rubens Barrichello, Ferrari F2002
Le Safety car devant Rubens Barrichello, Ferrari F2002
64/93

Photo de: Lyndon McNeil

Podium : Kimi Raikkönen, McLarenn, Giancarlo Fisichella, Jordan
Podium : Kimi Raikkönen, McLarenn, Giancarlo Fisichella, Jordan
65/93

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

Podium : Giancarlo Fisichella, Jordan fête son podium
Podium : Giancarlo Fisichella, Jordan fête son podium
66/93

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ralf Schumacher et Fernando Alonso
Ralf Schumacher et Fernando Alonso
67/93

Photo de: Renault F1

Jarno Trulli, Ralf Schumacher et Michael Schumacher
Jarno Trulli, Ralf Schumacher et Michael Schumacher
68/93

Photo de: Renault F1

Cristiano da Matta, Toyota, et Jacques Villeneuve, BAR
Cristiano da Matta, Toyota, et Jacques Villeneuve, BAR
69/93

Photo de: British American Racing

Cristiano da Matta, Toyota, et Jacques Villeneuve, BAR
Cristiano da Matta, Toyota, et Jacques Villeneuve, BAR
70/93

Photo de: British American Racing

Ralf Schumacher et Michael Schumacher
Ralf Schumacher et Michael Schumacher
71/93

Photo de: BMW AG

Heinz-Harald Frentzen et Jos Verstappen
Heinz-Harald Frentzen et Jos Verstappen
72/93

Photo de: Sauber Petronas

Heinz-Harald Frentzen se rend sur la grille de départ
Heinz-Harald Frentzen se rend sur la grille de départ
73/93

Photo de: Sauber Petronas

Départ : Mark Webber devant Kimi Raikkonen
Départ : Mark Webber devant Kimi Raikkonen
74/93

Photo de: Jaguar Cars and Wieck Media Services, Inc.

Juan Pablo Montoya se rend sur la grille de départ
Juan Pablo Montoya se rend sur la grille de départ
75/93

Photo de: Williams F1

Ralf Schumacher se rend sur la grille de départ
Ralf Schumacher se rend sur la grille de départ
76/93

Photo de: Williams F1

Eddie Jordan et son équipe assistent au podium de Giancarlo Fisichella
Eddie Jordan et son équipe assistent au podium de Giancarlo Fisichella
77/93

Photo de: Jordan Grand Prix

Jordan fête le résultat de Giancarlo Fisichella
Jordan fête le résultat de Giancarlo Fisichella
78/93

Photo de: Jordan Grand Prix

Abandon pour Rubens Barrichello
Abandon pour Rubens Barrichello
79/93

Photo de: Brousseau Photo

Mark Webber et Rubens Barrichello
Mark Webber et Rubens Barrichello
80/93

Photo de: Brousseau Photo

Jarno Trulli s'appuie sur sa voiture
Jarno Trulli s'appuie sur sa voiture
81/93

Photo de: Brousseau Photo

David Coulthard, Michael Schumacher et Ralf Schumacher
David Coulthard, Michael Schumacher et Ralf Schumacher
82/93

Photo de: Brousseau Photo

David Coulthard et Rubens Barrichello
David Coulthard et Rubens Barrichello
83/93

Photo de: Brousseau Photo

Kimi Raikkonen derrière le safety car
Kimi Raikkonen derrière le safety car
84/93

Photo de: Brousseau Photo

Le Safety Car
Le Safety Car
85/93

Photo de: Brousseau Photo

Fernando Alonso se rend sur la grille de départ
Fernando Alonso se rend sur la grille de départ
86/93

Photo de: Renault F1

Jacques Villeneuve et Mark Webber
Jacques Villeneuve et Mark Webber
87/93

Photo de: British American Racing

Jacques Villeneuve se rend sur la grille de départ
Jacques Villeneuve se rend sur la grille de départ
88/93

Photo de: British American Racing

Le Safety Car devant Rubens Barrichello et David Coulthard
Le Safety Car devant Rubens Barrichello et David Coulthard
89/93

Photo de: Ferrari Media Center

Premiers tours derrière la voiture de sécurité
Premiers tours derrière la voiture de sécurité
90/93

Photo de: Ferrari Media Center

Rubens Barrichello derrière le Safety Car
Rubens Barrichello derrière le Safety Car
91/93

Photo de: Ferrari Media Center

Michael Schumacher devant Rubens Barrichello
Michael Schumacher devant Rubens Barrichello
92/93

Photo de: Ferrari Media Center

David Coulthard devant Michael Schumacher
David Coulthard devant Michael Schumacher
93/93

Photo de: DaimlerChrysler

partages
commentaires
LIVE - Le #NotTheGP spécial "Versus" de Veloce
Article précédent

LIVE - Le #NotTheGP spécial "Versus" de Veloce

Article suivant

Brown s'inquiète : deux à quatre écuries pourraient disparaître

Brown s'inquiète : deux à quatre écuries pourraient disparaître
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021