Revenus : premiers bénéfices en trois ans pour la F1

Le Formula One Group, promoteur de la F1, a réalisé en 2019 un bénéfice annuel pour la première fois en trois ans, d'après les résultats financiers publiés par Liberty Media.

Revenus : premiers bénéfices en trois ans pour la F1

Le revenu global de la F1 est passé de 1827 millions de dollars en 2018 à 2022 millions de dollars l'année dernière. Après avoir enregistré des pertes de 37 millions de dollars en 2017 et de 68 millions de dollars en 2018, le groupe a réalisé en 2019 un bénéfice de 17 millions de dollars. Un signe intéressant pour tous les acteurs de la discipline, alors que se négocient les Accords Concorde de 2021 liant les équipes à la discipline.

En cumulé, les équipes avaient gagné 966 M$ en 2016, qui sont tombés à 919 M$ en 2017 puis à 913 M$ en 2018. En 2019, elles se sont partagé un pactole de 1012 M$. L'amélioration des performances de la F1 est due à l'augmentation des revenus de base provenant des droits de diffusion (+38%), du sponsoring (+15%) et des droits d'organisation des courses (+30%), bien que ce dernier élément ait en fait été moins performant en 2019.

Lire aussi :

"Les revenus de diffusion ont augmenté au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année en raison de l'augmentation des taux contractuels […]", décrit Liberty Media au sujet de ses performances commerciales. "Les revenus issus de la publicité et du sponsoring sont restés relativement stables au quatrième trimestre et ont augmenté sur l'ensemble de l'année grâce aux revenus provenant de nouveaux accords de partenariats. La croissance de ces sources de revenus compense en partie une baisse des revenus de la promotion des courses au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année."

D'après Liberty Media, la raison pour laquelle son activité de promoteur de Grand Prix n'a pas été aussi bénéficiaire que l'an dernier est liée au fait que "les taux de change en vigueur" n'ont pas favorisé les affaires et que "le renouvellement de deux contrats" avec des circuits – sans les nommer – a été fait dans des conditions favorables à ces derniers au lieu de rechercher le profit absolu.

Lire aussi :

Liberty Media indique que ses revenus liés notamment aux médias numériques ont augmenté de manière notable. "Les autres revenus de la F1 ont augmenté au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année 2019 grâce à la hausse des revenus des médias numériques, à l'augmentation de la fréquentation du Paddock Club, à l'augmentation des revenus provenant d'autres activités événementielles et à la hausse des ventes de merchandising." La vente de pièces détachées et l'exploitation des plateaux F2 et F3 apparaissent aussi comme une source de revenus pour le Formula One Group.

partages
commentaires
Technique - Ce que l'on a vu à Barcelone cette semaine

Article précédent

Technique - Ce que l'on a vu à Barcelone cette semaine

Article suivant

Barcelone, J5 - Vettel premier, du monde dans les graviers

Barcelone, J5 - Vettel premier, du monde dans les graviers
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021