Formule 1 Présentation Red Bull Racing

Ricciardo n'a pas "la bave aux lèvres" en pensant à un retour en F1

Daniel Ricciardo va vivre en 2023 sa première saison sans Grand Prix F1 depuis 2010. Si l'idée d'un retour est toujours dans un coin de sa tête, il est toutefois loin de le réclamer à cor et à cri.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Photo de: Red Bull Content Pool

Après la décision de McLaren de recruter Oscar Piastri en vue de 2023, Daniel Ricciardo n'a pas eu d'autre choix que d'accepter de mettre fin à son contrat au sein d'une écurie qui ne voulait manifestement plus de lui, suite à deux saisons loin des attentes en dépit d'une victoire. L'Australien, dont les options se réduisaient, va finalement vivre une saison sabbatique.

Pour cette année particulière, il a trouvé refuge chez Red Bull Racing. L'écurie autrichienne ne s'est pas faite prier pour réengager un pilote maison qui, en sus, est l'une des rares personnalités du paddock dont l'image est reconnaissable entre mille. S'il sera sollicité pour les démonstrations et des opérations marketing dont l'écurie a le secret ainsi que pour du travail en simulateur, il compte bien se servir de cette saison pour se ressourcer mentalement.

Ainsi, lorsque Motorsport.com lui a demandé s'il pensait qu'il était important de profiter de la moindre opportunité d'essais en cours de saison pour rester en forme (notamment via les tests de pneus organisés par Pirelli), Ricciardo a répondu qu'il aurait "envie de tenter le coup", mais qu'il n'avait pas une volonté farouche de s'y mettre dès maintenant.

"Disons que j'ai vraiment envie de tenter le coup, juste pour rester en forme si vous voulez, et pour que le corps ne subisse pas un choc complet lorsqu'il encaisse cinq g. Mais s'il y avait un test demain, ça irait. Je suis toujours heureux d'avoir un peu plus de temps libre. Au fur et à mesure que l'année avancera, je suis sûr que je serai volontaire, mais oui, je n'ai pas encore la bave aux lèvres."

"Du point de vue du pilotage, le simulateur sera le point principal. Je ferai quelques démonstrations au cours de l'année. Ce n'est pas confirmé, mais je sais qu'il y a des tests de pneus, donc si je dois piloter la voiture de cette année, ce sera sans doute plus probable [pendant ces tests] que lors d'EL1."

Nous verrons [à Melbourne] si je suis vraiment accroc et excité, et si j'ai envie de revenir.

Daniel Ricciardo

Ricciardo a reconnu que le fait d'assister à Grand Prix national, à Melbourne, à la fin du mois de mars, sera un bon indicateur pour lui : "Je vais regarder la première course à la télévision probablement, donc je pense que ça va peut-être commencer à réveiller quelques sensations", a-t-il d'abord déclaré lorsque Motorsport.com lui a demandé si le premier GP de la saison, à Bahreïn, lui fera réaliser s'il veut revenir ou non.

"Ensuite, je serai à Melbourne, ce sera la première course à laquelle j'assisterai. Et je pense que le simple fait d'être entouré de toute l'atmosphère, le bruit, le son, l'odeur... tout ça, ça va probablement faire son effet. Et nous verrons si je suis vraiment accroc et excité, et si j'ai envie de revenir ou si je suis simplement heureux d'être un fan pour un peu plus longtemps. Mais je pense que Melbourne va probablement me dire beaucoup de choses."

Lire aussi :

Avec Filip Cleeren et Jonathan Noble

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Horner : Hâte de voir si Vasseur a les mêmes positions que chez Sauber
Article suivant Comment les vues d'hélicoptère en F1 ont atteint de nouveaux sommets

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France