Ricciardo va piloter la NASCAR de Dale Earnhardt à Austin

Daniel Ricciardo pilotera une voiture de Dale Earnhardt avant le Grand Prix des États-Unis, comme promis par McLaren en début de saison.

Ricciardo va piloter la NASCAR de Dale Earnhardt à Austin

Chose promise, chose due ! Daniel Ricciardo pilotera très bientôt l'une des voitures de NASCAR Cup de son idole Dale Earnhardt, conformément à un pari fait avec son patron chez McLaren. Après avoir rejoint l'écurie de Woking en début de saison, le pilote australien et Zak Brown avaient passé un deal au cas où le premier parviendrait à décrocher un podium cette année avec l'équipe britannique.

Grand fan de Dale Earnhardt Sr, dont il utilise d'ailleurs le numéro 3 en Formule 1 depuis 2014, Daniel Ricciardo a donc accepté la proposition de Zak Brown : gagner le droit de rouler dans une auto de la légende américaine de la NASCAR, disparue accidentellement lors du Daytona 500 il y a vingt ans. Zak Brown détient l'un des modèles pilotés par Dale Earnhardt, la Chevrolet Monte Carlo de 1984, dans sa collection personnelle, qui compte également un certain nombre de F1 et de voitures d'Endurance.

Malgré une première partie de saison 2021 difficile, Daniel Ricciardo a fait mieux que relever le défi lancé par son patron puisqu'il a offert le mois dernier à McLaren sa toute première victoire depuis huit ans, lors d'un Grand Prix d'Italie mémorable. L'Australien a même emmené un doublé historique pour l'écurie, devançant son coéquipier Lando Norris.

L'heure est donc venue pour Zak Brown de tenir sa promesse et, comme un symbole, cela se fera vraisemblablement sur le territoire américain, en marge du Grand Prix des États-Unis.

"Je pense que ça se fera dans les deux prochains mois", confiait Ricciardo le week-end dernier dans un podcast australien. "Je ne sais pas si ça ne pourrait même pas se faire aux États-Unis. Nous verrons bien. Je sais que la voiture est basée en Europe pour le moment, mais peut-être qu'ils l'enverront à Austin pour faire quelques tours au Texas, pour être dans le thème américain."

Le doute est maintenant levé sur cette question puisque McLaren a confirmé l'information : Daniel Ricciardo pilotera cette légendaire auto de NASCAR à Austin la semaine prochaine, sur le Circuit des Amériques. Les détails de la démonstration n'ont pas été dévoilés pour le moment, mais tout porte à croire que l'Australien pourra réaliser son rêve en amont du week-end de Grand Prix, comme l'avaient fait Kevin Magnussen et Romain Grosjean chez Haas en découvrant la NASCAR lors du Grand Prix des États-Unis 2019.

Lire aussi :

partages
commentaires
Un calendrier de 28 courses pour la F2 en 2022
Article précédent

Un calendrier de 28 courses pour la F2 en 2022

Article suivant

16 octobre 2005 : le premier titre constructeurs de Renault F1

16 octobre 2005 : le premier titre constructeurs de Renault F1
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021