Renault : Red Bull a mis trop de pression à Ricciardo pour qu'il prolonge

Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport, estime que le temps laissé par le Losange à Daniel Ricciardo pour prendre une décision sur son avenir a joué un rôle important dans son choix, notamment par rapport à l'insistance de Red Bull.

Renault : Red Bull a mis trop de pression à Ricciardo pour qu'il prolonge

Alors que la Silly Season de la Formule 1 n'en finit d'être un jeu de chaises musicales géant, tout a commencé début août, quand Ricciardo a été annoncé chez Renault. Une annonce surprise qui a bouleversé le destin d'un certain nombre de pilotes et qui a inscrit la marque française dans une démarche qui la fait forcément passer dans une nouvelle dimension.

Interrogé par Canal+, Cyril Abiteboul est revenu sur la chronologie du rapprochement entre l'Australien et l'équipe d'Enstone. "Le premier contact c’est difficile de le marquer parce qu’en fait on connaît Ricciardo, Daniel, depuis des années puisqu’on collabore avec Red Bull depuis des années. Donc ses débuts au sein de Red Bull on les a connus, on l’a accompagné, on a été d’ailleurs capables de mesurer à quel point c’est un ambassadeur et un leader extraordinaire dans l’équipe aussi, sur le développement de la voiture, et c’est un élément qui a compté pour nous."

Lire aussi :

"D’abord ça été il y a plus d’un an sur le ton de la plaisanterie : ‘Et si tu conduisais un peu plus qu’un moteur Renault, une Renault tout court ?’ et puis la plaisanterie a laissé la place à des discussions un petit peu plus sérieuses. Finalement, le deal est entre ses mains depuis très longtemps, plus tôt cette année, depuis plusieurs mois. On a accepté que, depuis le début, le timing serait le sien, parce que c’était une décision compliquée à prendre."

"On a dû travailler sur des options alternatives qui, comme Alain [Prost] le disait, sont des bonnes options : Carlos [Sainz], Esteban [Ocon], Daniel, trois bonnes options, ce qui nous mettais d’une certaine façon dans une situation où on [était] un peu relax par rapport au timing de Daniel, tant que ce soit avant la trêve. Et ça a été juste avant la trêve, effectivement, qu’il a pris finalement sa décision. Décision compliquée à prendre, que l’on a confirmée et qui a été annoncée dans la foulée, quelques heures après."

Pour le dirigeant français, l'insistance de Red Bull à vouloir finaliser une prolongation de contrat a peut-être joué un rôle dans le départ de ce pur produit du programme junior du taureau rouge. "On lui a laissé le temps de la réflexion et je pense que c’est aussi la façon dont on a géré l’ensemble du dossier, avec encore une fois humilité, sans le surcharger de pression sur la signature – ce que peut-être Red Bull a fait un peu trop, d’ailleurs. Je crois que Red Bull a essayé vraiment à plusieurs reprises de pousser pour une signature rapide, depuis Melbourne cette année – et je crois que d’une certaine façon, c’est aussi ce qui lui a plu dans notre projet : notre humilité et la façon dont on respectait le temps de sa décision."

partages
commentaires
Massa : Les V8 n'ont pas "l'agressivité" des moteurs de F1 actuels
Article précédent

Massa : Les V8 n'ont pas "l'agressivité" des moteurs de F1 actuels

Article suivant

Hamilton propose des "super week-ends" pour secouer la F1

Hamilton propose des "super week-ends" pour secouer la F1
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021