Russell a appris en se battant avec Vettel

Quoi de mieux pour un jeune pilote qu'être au coude-à-coude avec un quadruple Champion du monde ?

Russell a appris en se battant avec Vettel

Bien malin qui aurait pu prédire il y a un an que George Russell et Sebastian Vettel allaient croiser le fer plus d'une fois lors de la saison 2020. Après tout, l'année d'avant, la Williams était complètement distancée par le reste du peloton, tandis que la Ferrari était la deuxième force du plateau avec la Red Bull. Leurs courbes de performance se sont toutefois inversées, et Vettel ne parvenant pas à tirer le meilleur de la SF1000, il a passé le plus clair de son temps en dehors du top 10.

Lire aussi :

En 2020, Russell et Vettel ont même passé la bagatelle de 127 tours l'un derrière l'autre et ont donc eu tout le loisir de batailler : le vétéran a dépassé son cadet à trois reprises, ce dernier ripostant à Sakhir au volant de la Mercedes. Ce n'était que la deuxième saison de Russell en Formule 1, lui qui n'avait que neuf ans quand Vettel a fait ses débuts, et il a particulièrement apprécié ces nouvelles expériences.

"Je me suis amélioré en tant que pilote de course, considérablement, parce que nous avons bataillé roue contre roue toute la saison avec Alfa Romeo, avec Haas, et souvent avec Vettel", déclare l'Anglais pour Motorsport.com. "Sebastian est probablement le pilote avec qui je me suis le plus battu cette saison. Quand je repense au Nürburgring, au Mugello, à l'Autriche au début de l'année... Même à Abu Dhabi, nous nous sommes battus quelques tours. Portimão, peut-être ? Imola, peut-être ? Nous avons été ensemble en piste toute la saison, et si vous m'aviez dit ça au milieu de l'année dernière, je vous aurais pensé complètement fou !"

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, se bat avec George Russell, Williams FW43

"Cette expérience, roue contre roue dans une Formule 1, m'a énormément aidé, car c'est différent. C'est différent des formules de promotion, simplement car l'appui aéro est extrêmement sophistiqué. Quand on perd de l'appui, la voiture se transforme. Et apprendre comment gérer ça, c'était super pour moi. Bien sûr, quand j'ai sauté dans la Mercedes, cela m'a permis d'être vraiment efficace en remontant le peloton."

Si Russell s'est souvent retrouvé dans cette situation, c'est notamment grâce à ses performances remarquables au volant de sa modeste monture en qualifications, puisqu'il a atteint la Q2 pas moins de neuf fois en 16 Grands Prix pour Williams, concluant même le premier tour entre la 11e et la 13e place à quatre reprises.

Lorsque nous lui demandons où il a besoin de s'améliorer pour 2021, Russell répond : "Nous nous sommes souvent retrouvés en dehors de notre position habituelle, à nous battre avec des voitures plus rapides, ce qui est naturellement compliqué, car je suis toujours sur la défensive. Il ne m'est arrivé d'attaquer qu'une fois, et c'est quand j'étais dans la Mercedes. Cela transforme tout bonnement la confiance d'un pilote."

"Je suis donc réaliste, sachant qu'en ayant l'une des deux voitures les plus lentes, ça va toujours être difficile de se battre car nous n'avons simplement pas autant d'adhérence que les autres équipes. Mais ce sont de petits détails, nous essayons de travailler constamment."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
AlphaTauri : Les réussites 2020 surpassent celles de 2008 avec Vettel

Article précédent

AlphaTauri : Les réussites 2020 surpassent celles de 2008 avec Vettel

Article suivant

Le GP de Chine devrait également être reporté

Le GP de Chine devrait également être reporté
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , George Russell
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021