Russell est devenu directeur du GPDA pour représenter les jeunes

George Russell, pilote Williams, est devenu l'un des deux directeurs de l'Association des pilotes de Grand Prix (GPDA) pour représenter "la moitié la plus jeune de la grille".

Russell est devenu directeur du GPDA pour représenter les jeunes

George Russell a fait ses débuts en Formule 1 en 2019 avec Williams, écurie pour laquelle il court toujours au moment d'entamer sa troisième saison en discipline reine. Cette semaine, il a révélé qu'il avait été nommé directeur du GPDA, aux côtés de l'autre directeur de longue date, Sebastian Vettel, et sous la direction du président, Alex Wurz. Il remplace Romain Grosjean, parti en IndyCar.

Dans un contexte où la grille se rajeunit toujours plus, avec sept trentenaires et huit pilotes qui ont le même âge (23 ans) ou sont plus jeunes que Russell, le Britannique a expliqué vouloir justement s'impliquer pour représenter les jeunes de la grille. "Je voulais assumer ce rôle parce que je pense que ce que le GPDA a fait pendant tant d'années a été formidable pour le sport."

Lire aussi :

"Chaque fois que nous avons eu nos briefings entre tous les pilotes, ce qui était très courant en 2019, probablement une fois tous les deux Grands Prix, nous restions après le briefing et nous parlions tous de certains problèmes ou de la manière dont nous pensions pouvoir améliorer la discipline, la sécurité, quoi que ce soit."

"Évidemment, c'était un peu plus difficile en 2020 avec les problèmes logistiques liés au COVID, mais j'ai toujours su me faire entendre, j'ai toujours aimé donner mon avis. Et je pense qu'avoir une voix pour les pilotes est quelque chose dont je suis assez fier, pour être honnête."

"J'ai donc hâte de commencer et je crois bien entendu que j'ai une très bonne relation avec beaucoup de jeunes pilotes. Je pense que Sebastian représente en quelque sorte la moitié la plus âgée de la grille, je représente potentiellement la moitié la plus jeune de la grille."

Même s'il estime qu'il doit encore en apprendre plus sur les rouages du GPDA, il pense que l'association peut augmenter sa puissance et son influence. "Je pense qu'au cours des deux dernières saisons – évidemment, je ne suis en Formule 1 que depuis deux saisons – l'implication que nous avons en tant que pilotes avec la Formule 1, avec la FIA, a augmenté d'année en année. Et la Formule 1 est vraiment ouverte et souhaite vraiment que nous soyons encore plus impliqués. Donc, je ne suis pas trop sûr de ce que l'avenir nous réserve."

"Je pense qu'il serait fantastique d'aller plus loin, en dehors de la Formule 1, et de s'impliquer davantage dans le sport automobile en général, mais je suis évidemment le nouveau venu dans ce rôle et je ne peux pas donner trop d'avis pour le moment. Je vais juste écouter, apprendre et trouver mes marques au fil du temps."

Avec Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Alonso : "Alpine a quelque chose en réserve"

Article précédent

Alonso : "Alpine a quelque chose en réserve"

Article suivant

Les données ont parlé : Red Bull est (juste) devant Mercedes

Les données ont parlé : Red Bull est (juste) devant Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Auteur Fabien Gaillard
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021