Russell juge ses temps des essais libres "un peu décevants"

Auteur du meilleur temps des deux premières séances du Grand Prix de Sakhir, George Russell a tenu à tempérer leur signification.

Russell juge ses temps des essais libres "un peu décevants"
Charger le lecteur audio

Pour sa première sortie avec la Mercedes W11, George Russell s'est hissé au sommet de la feuille des temps des EL1 et des EL2 du GP de Sakhir ce vendredi. Forcément, la première impression laissée par le jeune Britannique est très bonne.

Il a devancé son équipier Valtteri Bottas de trois dixièmes en EL1, même si le Finlandais souffrait de problèmes de fond plat, alors qu'en EL2 l'écart est monté à six dixièmes mais le #77 a signé un temps de 54"506 annulé pour un léger passage hors piste au virage 8, et c'est donc sa meilleure marque en pneus durs qui a compté.

Russell ne veut pas s'emballer, d'autant qu'il est plus en souffrance sur les relais de course. "Je pense que les temps au tour sont un petit peu décevants pour l'instant, et pas une véritable représentation du rythme", a-t-il ainsi expliqué.

Lire aussi :

"J'ai trouvé que les EL2 n'ont pas été une super séance pour moi. J'ai eu du mal surtout avec beaucoup d'essence, et au final ce sera la clé dimanche. [J'ai] encore beaucoup de travail à faire pour être à l'aise dans la voiture, avec le set-up, pour faire des améliorations, car je pense que demain ça va être une autre histoire."

Russell estime que Bottas reste intrinsèquement plus rapide que lui, puisqu'il juge que le temps gagné par le passage hors piste au virage 8 en EL2 était minime. "Juste parce que j'ai été le plus rapide aujourd'hui, ça ne veut pas dire que ce sera le cas demain."

"Verstappen était incroyablement rapide sur les longs relais, Valtteri était le plus rapide en EL2 mais son tour a été supprimé. Il n'a probablement gagné qu'un demi-dixième honnêtement, donc j'ai probablement un dixième et demi de retard sur Valtteri avec peu d'essence. Mais on verra, nous progressons."

Concernant son installation dans le cockpit, lui qui est plus grand d'une douzaine de centimètres par rapport à Lewis Hamilton, il est optimiste en vue de la course même si la journée n'a pas été simple. "Je suis déjà assez malmené et couvert de bleus pour être honnête. Nous avons déjà fait le tour de ce qui doit changer. Ce n'est pas le travail de quelques minutes. Nous modifions le baquet ici et là, nous travaillons dur avec les gars pour essayer d'améliorer cela pour dimanche. Mais je suis sûr que ça ira bien."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Russell récidive, Bottas seulement 11e
Article précédent

EL2 - Russell récidive, Bottas seulement 11e

Article suivant

Verstappen et Sainz jugent "dangereuse" cette version de Sakhir

Verstappen et Sainz jugent "dangereuse" cette version de Sakhir
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021