Mercedes laissera Williams décider de l'avenir de Russell

Protégé de Mercedes, George Russell semble être dans une situation fragilisée chez Williams, où enfle la rumeur Sergio Pérez. Néanmoins, la firme à l'étoile prévient qu'elle ne peut rien faire de plus, et que l'écurie de Grove reste maître de ses choix concernant son duo de pilotes pour 2021.

Mercedes laissera Williams décider de l'avenir de Russell
Charger le lecteur audio

Au début de l'été, Williams a confirmé la présence de George Russell et de Nicholas Latifi pour la saison 2021, y compris en cas de rachat. Un rachat qui a eu lieu fin août, l'écurie familiale passant entre les mains de Dorilton Capital. Dans le même temps, le marché des transferts s'est agité, et Sergio Pérez s'est retrouvé disponible. Depuis une semaine, le nom du Mexicain circule pour remplacer Russell l'an prochain. Et si le Britannique affirme ne pas être inquiet, les circonvolutions de son patron vendredi à Portimão n'ont pas vraiment rassuré. Directeur par intérim de l'écurie Williams, Simon Roberts a en effet refusé de confirmer catégoriquement le line-up 2021.

Lire aussi :

Russell fait partie du programme junior de Mercedes depuis 2017 et a même été un candidat sérieux pour prendre la suite de Valtteri Bottas dans l'écurie allemande. Le Finlandais a finalement obtenu une prolongation de contrat, tandis que Claire Williams avait tout fait pour conserver Russell dans ses rangs avant de passer la main. Si son volant venait à être menacé, pourrait-il compter sur l'insistance de Mercedes afin de sauver sa place ?

"Au bout du compte, c'est la décision de Williams", prévient Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Nous connaissons tous les capacités de George. C'est une star en devenir, et il reste invaincu face à ses coéquipiers en F1 [en qualifications]. Il est parfois capable de se mettre en valeur au volant d'une voiture qui n'est pas compétitive actuellement, et je pense que c'est un grand atout pour l'équipe. Mais il y a aussi la réalité financière, que je ne peux absolument pas juger. C'est absolument à la discrétion des nouveaux propriétaires et de Simon de décider ce qu'ils veulent."

George Russell n'apporte pas de manne financière chez Williams, contrairement à son coéquipier Nicholas Latifi ou à ce que pourrait proposer Sergio Pérez, toujours fortement soutenu par des sponsors mexicains. Si Mercedes n'a visiblement pas de marge de manœuvre pour apporter toutes les garanties à Russell de conserver son baquet, Toto Wolff avoue tout de même s'en soucier. "Oui, nous avons échangé [avec Williams] au sujet de George", confirme l'Autrichien. "Mais à la fin, comme je l'ai dit, c'est à eux de décider."

partages
commentaires
Renault averti par les commissaires à Portimão
Article précédent

Renault averti par les commissaires à Portimão

Article suivant

Limites de piste : la FIA assouplit les règles à Portimão

Limites de piste : la FIA assouplit les règles à Portimão
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021