Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Russell à Räikkönen après leur accrochage : "Sans rancune"

George Russell n'en veut pas à Kimi Räikkönen pour son abandon au Grand Prix de l'Eifel, mais accuse le coup après une nouvelle opportunité manquée.

Le compteur de points de Williams reste désespérément bloqué à zéro en cette saison 2020 de Formule 1. Le Grand Prix de l'Eifel représentait pourtant une belle opportunité de s'immiscer dans le top 10 pour les écuries du fond de grille, avec des abandons du côté de Mercedes, Renault, Red Bull et McLaren. Or, ce sont Haas et Alfa Romeo qui ont capitalisé là-dessus, tandis que George Russell a été contraint à l'abandon après 12 tours seulement, percuté par Kimi Räikkönen au premier virage.

"C'était évidemment frustrant", déplore Russell. "J'ai dépassé Sebastian [Vettel] dans la chicane juste avant, mais il a eu le DRS ensuite. Kimi était derrière, j'étais à l'extérieur. J'ai laissé plein de place, mais je pense que Kimi a juste bloqué une roue derrière Sebastian et a ensuite perdu l'arrière. C'est la course. Nous attaquons tous, et ce n'est pas toujours facile. Mais c'est frustrant car la sensation était bonne avec la voiture, et vu le déroulement de la course, je pense que nous aurions pu marquer des points. Tout va contre nous en ce moment, malheureusement."

L'Anglais se refuse à critiquer Räikkönen à la suite de cet incident : "Je pense que dans une F1, surtout quand on suit quelqu'un, c'est très facile de faire un petit blocage de roue. C'est clairement la raison pour laquelle il a bloqué une roue, est sorti large, a eu du survirage et m'a percuté. Sans rancune, c'est la course. Mais c'est forcément frustrant de mon côté."

George Russell, Williams Racing parle aux médias

D'autant plus frustrant qu'Alfa Romeo et Haas ont désormais respectivement cinq et trois points au compteur, alors que leur rythme est généralement comparable à celui de Williams. Selon Russell, c'est une question de chance.

"En toute franchise, je suis réaliste", poursuit-il. "Ce serait super de marquer un point, ou deux, ou trois, mais en fin de compte, la voiture n'est simplement pas assez rapide, et nous devons continuer à travailler vraiment dur pour lui apporter davantage de performance. Car nous ne voulons pas le faire par chance mais à la régulière. Telle est notre situation actuelle."

"Les choses ont vraiment été favorables à Haas et à Alfa lors de ces courses. Ils ne sont pas plus rapides que nous, et personnellement, je ne pense pas qu'ils aient fait quoi que ce soit mieux que nous. Les choses sont simplement allées dans leur sens quand il y a eu ces opportunités très spécifiques. Et ça n'a pas été le cas pour nous. Il y a eu un certain nombre de fois où nous avons fait des courses vraiment bonnes et fini assez haut dans le classement d'un point de vue relatif, mais où il n'y a pas cinq voitures du milieu de tableau qui sont tombées en panne, ce qui fait la différence entre le fait de marquer des points ou non."

Les statistiques ne corroborent pas les propos de Russell : sur les 11 premiers Grands Prix, en ne comptant que les six voitures habituées au fond de grille, c'est sept fois une Alfa Romeo qui a fini la course en tête, contre deux fois pour Haas et pour Williams.

"C'est donc dommage. Comme je l'ai dit, en tant qu'écurie, nous avons vraiment bien fait les choses. Nous tirons le meilleur de notre package. Nous avons juste besoin de plus d'appui sur la voiture pour nous placer dans ces positions plus souvent."

L'incident Russell/Räikkönen en photos

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, se bat avec George Russell, Williams FW43

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, se bat avec George Russell, Williams FW43
1/17

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, se bat avec George Russell, Williams FW43

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, se bat avec George Russell, Williams FW43
2/17

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
3/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
4/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing
5/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
6/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
7/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing
8/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
9/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
10/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
11/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 qui se crashent
12/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, passe pendant que Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39, a un contact avec George Russell, Williams FW43

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000, passe pendant que Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39, a un contact avec George Russell, Williams FW43
13/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing
14/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000 avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39 et George Russell, Williams FW43 crashing
15/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

George Russell, Williams FW43 abandonne la course après un contact avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39

George Russell, Williams FW43 abandonne la course après un contact avec Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C39
16/17

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

La monoplace de George Russell, Williams FW43 sur une dépanneuse

La monoplace de George Russell, Williams FW43 sur une dépanneuse
17/17

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

partages
commentaires
Yuki Tsunoda bientôt en piste avec AlphaTauri

Article précédent

Yuki Tsunoda bientôt en piste avec AlphaTauri

Article suivant

Le DAS est "un bon outil" mais "ne change pas la donne"

Le DAS est "un bon outil" mais "ne change pas la donne"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Auteur Benjamin Vinel
Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin) Prime

Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin)

Pour la troisième fois en moins de dix ans, le groupe Volkswagen flirte sérieusement avec la Formule 1. Et cette fois-ci, les chances de voir le géant allemand concrétiser son projet paraissent plus élevées que jamais.

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Formule 1
7 mars 2021
Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021