Russell rejoindra Mercedes après le GP d'Abu Dhabi

George Russell a révélé que son rôle de pilote titulaire Mercedes débuterait au lendemain du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le Britannique participera aux essais privés d'après-saison également.

Russell rejoindra Mercedes après le GP d'Abu Dhabi

Couvé par Mercedes depuis 2016, George Russell intégrera l'écurie septuple Championne du monde en tant que titulaire la saison prochaine, en remplacement de Valtteri Bottas. Mais le Britannique n'aura pas à attendre 2022 pour se mettre au volant de la monoplace noire, il y sera autorisé dès le mois de décembre à l'occasion des essais d'après-saison qui se tiendront à Yas Marina dans le semaine suivant le Grand Prix d'Abu Dhabi.

Interrogé sur sa date d'embauche chez Mercedes lors de la conférence de presse du jeudi du Grand Prix de São Paulo, qui se tient ce week-end, Russell a répondu : "Ce sera lundi matin, après la course d'Abu Dhabi, et je me concentrerai à 120% sur tout ce qui concerne Mercedes. Je participerai au test puis je me rendrai directement à l'usine. Nous ferons un peu de simulateur et rencontrerons plusieurs personnes."

Russell a estimé que ses missions pour Mercedes du temps où il faisait partie du programme de développement de la marque à l'étoile aideraient à faciliter son intégration car elles lui ont permis d'aller à la rencontre d'un nombre important des membres de l'écurie allemande.

"Je suis très chanceux parce que, bien sûr, j'ai passé tellement de temps chez Mercedes, de 2016 jusqu'à 2018", a-t-il ajouté. "À chaque fois que je vois [les membres de l'équipe] à l'aéroport ou sur la piste..., je les connais aussi bien que presque tout le monde chez Williams. J'ai de la chance de rejoindre un groupe et une famille que je connais si bien."

À Yas Marina, les écuries seront autorisées à aligner deux pilotes et deux voitures mais l'une d'entre elles devra obligatoirement être équipée des roues 18 pouces qui seront utilisées en catégorie reine l'an prochain. En outre, lors de la première journée d'essais, il sera autorisé de faire rouler un jeune pilote, c'est-à-dire un pilote n'ayant pas participé à plus de deux Grands Prix de F1 dans sa carrière.

Pour l'heure, Mercedes n'a pas annoncé le nom du deuxième pilote participant aux essais d'après-saison. À noter que la marque à l'étoile est actuellement en discussion avec Alfa Romeo pour libérer Valtteri Bottas de son contrat avant les tests d'Abu Dhabi, ce qui lui permettrait de rejoindre plus tôt la structure de Hinwil.

Lire aussi :

partages
commentaires
Verstappen choisira le numéro 1 s'il est Champion du monde
Article précédent

Verstappen choisira le numéro 1 s'il est Champion du monde

Article suivant

Courses sprint : pourquoi les critiques ne découragent pas la F1

Courses sprint : pourquoi les critiques ne découragent pas la F1
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021