Sainz : "Une grosse marge de progression" sur la McLaren

partages
commentaires
Sainz : "Une grosse marge de progression" sur la McLaren
Par :
11 avr. 2019 à 05:49

Alors que le début de saison est prometteur pour McLaren en termes de rythme, Carlos Sainz estime que l'écurie a une marge de progression importante avec sa monoplace. La clé sera d'en réussir le développement, contrairement à ce qui s'est produit en 2018.

L'échec cuisant de la saison passée a poussé McLaren à mener un audit d'envergure à Woking pour en tirer les leçons, comprendre un certain nombre de choses et apporter les modifications nécessaires dans l'approche à adopter. L'écurie britannique a tout fait pour ne rien laisser au hasard et a choisi de prendre le temps pour mener à bien cette mission, ce qui a retardé la conception de la MCL34 avant l'hiver dernier. Un mal pour un bien, qui a probablement évité des erreurs et qui offre des perspectives de progression importantes selon Carlos Sainz.

Lire aussi :

"Je crois qu'entre notre position en qualifications à Abu Dhabi et celle qui est plus ou moins la nôtre aujourd'hui, cela montre que l'équipe a progressé", explique le pilote espagnol à Motorsport.com. "Nous n'avons pas commencé très tôt à développer la voiture, car nous tentions de comprendre celle de l'année dernière pendant la deuxième partie de saison. Je pense donc que l'équipe a fait de bons pas dans la bonne direction, et cette voiture a encore une grosse marge de progression." 

De gros espoirs avec James Key

Plutôt malchanceux à Melbourne et à Bahreïn, Sainz n'a pas encore inscrit le moindre point avec sa nouvelle écurie, mais la performance de son coéquipier Lando Norris à Sakhir, avec une sixième place à la clé, a confirmé les progrès évoqués. La prudence reste de mise puisque McLaren saura se souvenir des opportunités saisies en début de saison dernière par Fernando Alonso, avant une lente descente aux enfers sur le plan de la performance.

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Depuis, l'équipe s'est toutefois restructurée, et sera notamment prise en main dans quelques jours maintenant par Andreas Seidl, son nouveau directeur. Elle a également enregistré l'arrivée de James Key, avec lequel Sainz entend travailler étroitement pour préparer l'avenir tout en profitant des relations nouées par le passé chez Toro Rosso.

"James a un esprit incroyable, il y a un talent énorme et il fait toujours de bonnes voitures", se réjouit Sainz. "Chez McLaren, il est au bon endroit pour avoir un peu plus d'indépendance, une belle liberté pour exploiter son talent, et espérons que cela va payer d'ici quelques années."

"Je sais comment était l'équilibre de la Toro Rosso, et ce que j'aimais chez elle. J'ai l'expérience d'une autre monoplace de milieu de grille, avec la Renault, donc je pense avoir les bonnes informations et les bons outils pour travailler étroitement avec James Key. Tous les deux, nous espérons pouvoir faire avancer cette équipe."

Propos recueillis par Oleg Karpov  

Article suivant
Le GP de Chine dans le rétroviseur

Article précédent

Le GP de Chine dans le rétroviseur

Article suivant

Russell avec un casque inspiré de Montoya

Russell avec un casque inspiré de Montoya
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu