"Vraiment une bonne journée" pour Sainz et McLaren

partages
commentaires
Par :
18 févr. 2019 à 18:56

S'appuyant sur le kilométrage accumulé par McLaren lundi à Barcelone, Carlos Sainz se réjouit des bonnes bases sur lesquelles il va pouvoir s'appuyer lors des prochains jours.

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34 et un commissaire avec un drapeau jaune
Carlos Sainz Jr., McLaren
Carlos Sainz Jr, McLaren MCL34 et Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W10 EQ Power+
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Carlos Sainz estime que McLaren a posé d'excellentes bases pour la suite de son programme d'essais, lundi à Barcelone. L'Espagnol se félicite avant tout de la distance parcourue, avec pas moins de 120 tours à son actif, sans ennui particulier. Il y a bien eu une petite alerte lorsque la MC34 s'est immobilisée en bout de pitlane durant l'après-midi, mais cet incident n'a finalement pas coûté plus d'une dizaine de minutes de temps de piste à l'écurie de Woking. Le problème venait d'un câble mal fixé. Pour le reste, la récolte des premières données essentielles a pu se faire sereinement.

Voir aussi :

"C'était vraiment une bonne journée", se réjouit Carlos Sainz. "Je pense que tout le monde dans l'équipe doit être fier et satisfait. Il y a eu le travail acharné durant l'hiver, l'objectif d'avoir la voiture qui soit prête tôt pour la présentation, et d'être en piste à 9h [ce matin] ; puis il y a eu la matinée sans aucun problème du tout sur la voiture, et un total de 120 tours parcourus. C'est vraiment une bonne façon de commencer l'année."

"Cet après-midi nous avons fait des longs relais, nous avons terminé la journée sur le drapeau rouge à 18h. C'était vraiment un bon départ, et les gens ici peuvent être contents. Mais nous ne devons pas oublier tous ceux qui sont à Woking et qui ont produit cette voiture."

Cette première journée d'essais revêtait également une importance pour comparer les différences liées à la nouvelle réglementation aérodynamique, mais à l'instar de Nico Hülkenberg, son ancien coéquipier chez Renault, Carlos Sainz constate qu'il n'y a pas de révolution.

"Ça n'est pas trop différent de l'an dernier, c'est en fait vraiment similaire à Abu Dhabi car les voitures sont toujours rapides, toujours sous les 1'20", fait-il remarquer. "Si on veut, on peut aller très vite en 1'19, 1'18, et quand on repense à il y a cinq ou six ans, lorsque j'ai fait mes débuts, signer un tour en 1'26 à Barcelone était un rêve. Maintenant nous sommes tout de suite en 1'19 ou 1'18, ça montre à quel point ces autos sont rapides et agréables à piloter."

"Une belle marge" de progression

Déjà habitué à l'unité de puissance Renault, le pilote espagnol se garde de s'aventurer dans des comparaisons de performance avec la spécification 2018 pour le moment, mais se réjouit de la fiabilité affichée ce jour, et du travail qui devrait pouvoir être mené tout au long de la semaine après ces débuts réussis. 

"Le fait que le moteur soit fiable, le fait de ne pas avoir eu de problème avec, c'est aussi une confirmation du pas franchi par Renault en matière de fiabilité l'an dernier", estime Sainz. "Nous pouvons les remercier, car si nous avons fait 120 tours c'est certainement grâce à eux."

"Nous avons beaucoup travaillé dans le simulateur pendant l'hiver, ce qui aide également à préparer ces essais, et nous avons démarré tout de suite avec le bon set-up. Nous n'avons donc pas eu d'ajustements à faire, mais je pense que nous avons identifié les gros problèmes d'équilibre, les choses que nous devons améliorer et que nous allons débriefer afin d'avoir une direction claire pour les trois jours à venir. J'espère que nous ferons progresser la voiture d'ici le dernier jour des essais, car je pense qu'il y a encore une belle marge."

Article suivant
Stats - Le kilométrage des équipes à Barcelone

Article précédent

Stats - Le kilométrage des équipes à Barcelone

Article suivant

Grosjean critique la nouvelle règle des pneus après son tête-à-queue

Grosjean critique la nouvelle règle des pneus après son tête-à-queue
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Catégorie Lundi
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu