Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
09 Heures
:
51 Minutes
:
57 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours

Sainz et Norris réduisent leur salaire pour faire face à la crise

partages
commentaires
Sainz et Norris réduisent leur salaire pour faire face à la crise
Par :
2 avr. 2020 à 09:12

Carlos Sainz et Lando Norris ont accepté une baisse de salaire dans le cadre d'une série de mesures mises en place par McLaren afin d'aider l'écurie à traverser la crise liée au coronavirus.

Alors que les huit premiers Grands Prix prévus au calendrier 2020 de F1 ont d'ores et déjà été reportés ou annulés en raison de la pandémie de COVID-19, les écuries font face à la pression financière de plus en plus importante liée à l'absence de roulage et de revenus. La Formule 1 a pris des mesures en avançant la période de fermeture des usines, normalement prévue à l'été, et en repoussant l'entrée en vigueur de la réglementation 2021 en 2022, mais cela n'offre pas forcément suffisamment de sérénité.

Alors que les entreprises s'efforcent désormais de faire ce qu'elles peuvent pour réduire leurs dépenses, McLaren est la première équipe qui a annoncé avoir pris une série de mesures pour maîtriser ses coûts. Ainsi, ses pilotes, Carlos Sainz et Lando Norris, ont accepté une réduction de salaire, tandis qu'un certain nombre d'employés ont été temporairement mis au chômage partiel. En outre, tous les autres membres du personnel – y compris le PDG Zak Brown et les cadres supérieurs – subissent également des réductions de salaire.

Lire aussi :

Un porte-parole de McLaren a déclaré : "Le Groupe McLaren a temporairement mis au chômage un certain nombre d'employés dans le cadre de mesures de réduction des coûts plus vastes liées à l'impact de la pandémie de COVID-19 sur ses affaires. Ces mesures sont focalisées sur la protection des emplois à court terme afin de garantir à nos employés un retour à plein temps au moment où l'économie se redressera."

Le gouvernement britannique autorise les entreprises à mettre en chômage partiel des employés, en payant 80% de leur salaire jusqu'à un plafond fixé à 2500 livres (autour de 2800 euros) par mois, si les postes sont maintenus. La F1 espère pouvoir disputer 15 à 18 courses cette saison, avec un début de campagne envisagé à l'été, mais la pandémie ne semble pour le moment pas près de s'arrêter et pourrait donc contrarier ces plans et contraindre à l'annulation d'autres Grands Prix, à commencer par celui du Canada, prévu le 14 juin prochain.

Leclerc doute que Vettel soit déstabilisé par son avenir incertain

Article précédent

Leclerc doute que Vettel soit déstabilisé par son avenir incertain

Article suivant

Leclerc participera au Virtual Grand Prix d'Australie

Leclerc participera au Virtual Grand Prix d'Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble