Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Le directeur de Haas F1, Günther Steiner, estime que Romain Grosjean n'aurait pas dû parler au nom de l'équipe lorsqu'il a exprimé des doutes sur son avenir.

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Ce jeudi en conférence de presse, Romain Grosjean a été interrogé sur son avenir en Formule 1. Le Français a répondu en mettant en avant l'absence de décision prise par Haas, son écurie depuis 2016, quant à son propre engagement en discipline reine au-delà de 2020.

"Il y a beaucoup de points d'interrogation sur ce sujet", a-t-il notamment expliqué. "Mettons les pieds dans le plat : est-ce que Haas sera encore là l'année prochaine ou pas ? C'est évidemment la question."

Lire aussi :

Pour le moment, aucune écurie n'a signé les Accords Concorde, un ensemble de règles qui vont régir la Formule 1, sur les plans de la gouvernance et des aspects commerciaux, lors des six prochaines saisons, même si McLaren a indiqué en être proche. Dans ces conditions, la fin 2020 pourrait être le moment idéal pour quitter le championnat sans s'exposer à des sanctions financières pour rupture contractuelle.

Günther Steiner n'a de son côté pas vraiment goûté aux propos de son pilote. "Je pense que sa réponse était la mauvaise réponse", a-t-il lancé sur Sky Sports. "Parce qu'il lui a été demandé ce qu'il faisait, et il a parlé pour l'écurie. Je pense qu'il a mis les pieds dans son plat, pas dans le nôtre."

"Nous savons ce que nous voulons faire, et notre présence ou non sera juste décidée une fois les Accords Concorde signés. Tout est en place pour que cela se produise. J'ai toujours confiance dans le fait que nous serons là. Donc je pense que l'éléphant doit sortir de la pièce, et aller dans la chambre de Romain [référence à l'expression britannique 'elephant in the room', utilisée par Grosjean lors de la conférence, et que nous avons choisi de traduire par 'mettre les pieds dans le plat']." 

Lire aussi :

Alors que la question de l'avenir de Sergio Pérez chez Racing Point se pose, le Mexicain a indiqué avoir été contacté par une équipe depuis que les rumeurs de l'arrivée de Sebastian Vettel chez Aston Martin sont apparues. Haas pourrait être cette structure.

Une piste que Steiner refuse de développer. "Je pense que nous devons, ou en tout cas dans ma position, parler avec tout le monde, comme je le fais en permanence. Je parle beaucoup, je discute beaucoup avec beaucoup de monde et, bien sûr, j'ai parlé avec Checo les saisons précédentes. En fin de compte, je parle avec tout le monde."

"Je respecte Checo et ce qu'il fait. Je ne sais pas quelle est sa situation avec Racing Point, et je ne veux pas ajouter à la spéculation du moment, parce que je n'ai aucune information."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie
Article précédent

EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie

Article suivant

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021