Steiner "impressionné" par le sans-faute de Schumacher et Mazepin

Günther Steiner chante les louanges de ses nouveaux pilotes à l'issue d'essais de pré-saison productifs à Bahreïn.

Steiner "impressionné" par le sans-faute de Schumacher et Mazepin

Si les trois journées d'essais de pré-saison 2021 revêtaient une importance capitale pour certains pilotes, c'était assurément le cas de Mick Schumacher et de Nikita Mazepin. Tous deux vont faire leurs débuts dans l'élite avec Haas F1 Team et n'ont eu qu'un temps limité pour s'acclimater à la catégorie reine du sport automobile. Contrairement au troisième rookie Yuki Tsunoda, ils n'ont pas eu la possibilité de limer le bitume avec une ancienne F1 de leur écurie avant de se rendre à Bahreïn.

Lire aussi :

Avec 213 tours pour Mazepin et 181 à l'actif de Schumacher (victime d'un problème hydraulique vendredi matin), les deux débutants ont parcouru environ un millier de kilomètres chacun, de quoi aborder le Grand Prix de Bahreïn assez sereinement. Surtout, ils ont évité les accidents (même si Mazepin s'est fait remarquer par une frayeur derrière Antonio Giovinazzi), ce qui a "impressionné" le directeur d'équipe Günther Steiner.

Ainsi, avoir deux rookies lors de ces tests hivernaux, "cela n'a pas eu d'impact", assure Steiner. "Je m'attendais à ce qu'il y ait plus de problèmes. Mais ces deux gars sont très bien préparés, leurs débriefs sont très bons. Ils ont fait du bon travail. Je m'attendais à plus de problèmes ou plus de petites erreurs, mais ils ont fait leurs devoirs, je dois le reconnaître."

Il ajoute : "Ils n'ont rien fait de mal, ils n'ont pas eu d'accident ou quoi que ce soit du genre, et ça m'a impressionné. J'ai été relativement impressionné de voir comme ces deux gars sont préparés, par leur feedback ; je ne m'attendais pas à ça, à vrai dire. C'est très bien. Je pense que nous avons deux gars sur qui nous pouvons bâtir l'avenir."

Mick Schumacher, Haas F1 et Nikita Mazepin, Haas F1

Cependant, Haas a forcément dû revoir son approche des essais de pré-saison avec ces deux jeunes loups. "Je pense qu'avec des pilotes expérimentés on essaierait de trouver immédiatement plus de performance", analyse Steiner. "Je pense que la performance des rookies vient principalement alors qu'ils font connaissance avec l'équipe et avec la voiture. C'est de là que vient la performance actuellement, parce qu'il faut qu'ils s'y adaptent et voient ce qu'ils peuvent faire dans la voiture, il faut leur apprendre ce qui se passe s'ils changent des choses. C'est la différence."

"Il s'agissait donc de leur donner autant de temps de possible, et presque de reproduire un week-end de course – pas tout le week-end, mais les qualifications et tout ça, afin qu'ils s'habituent au format, et ainsi, ils roulent beaucoup et ils peuvent ajuster la voiture. Bien sûr, il y a la gestion des pneus en course – ils n'ont jamais utilisé ces pneus auparavant, ces pneus de course que nous avons cette année. Il faut qu'ils s'y habituent pour voir comment ceux-ci réagissent s'ils attaquent ou non, comment en tirer le meilleur, comment faire leurs tours de sortie des stands et tout ça. C'est ce qui est très important actuellement, c'est là qu'on peut tirer le plus de performance d'eux, ce n'est pas par un petit changement de réglages."

Lire aussi :

Haas est malgré tout clairement en manque de performance : toutes les écuries ont tourné en moins de 1'30"5 à Bahreïn, à l'exception de l'équipe américaine, dont Mazepin a signé le meilleur temps en 1'31"531. Les deux pilotes savent que la saison va être difficile mais se sentent bien préparés.

"Les deux derniers jours ont été très différents de ce dont j'ai l'habitude ici", soulignait Mazepin dimanche lors de la pause déjeuner. "Nous avons fait l'expérience de toutes les conditions possibles, à part la pluie. En matière de connaissances pour moi, rookie, avant la première course, je pense en avoir rassemblé autant que possible sur les deux derniers jours."

"Je me sens certainement prêt, je me sens confiant", ajoutait Schumacher. "Tout le roulage que nous avons fait ces deux derniers jours a été très positif. Nous avons appris comment piloter dans des conditions fraîches et chaudes, ce qui nous donne beaucoup de données à étudier et dont tirer des leçons. Je me sens donc prêt et je suis enthousiaste. Je sens la motivation, je sens la passion pour la F1, et si je ne peux évidemment pas dire ce qui va se passer cette saison, je sais que je vais utiliser tous mes outils pour placer la voiture à l'avant, dans l'espoir de marquer des points."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires

Voir aussi :

Le rachat des jeux F1 par EA sera un boost, selon Liberty Media

Article précédent

Le rachat des jeux F1 par EA sera un boost, selon Liberty Media

Article suivant

Williams a choisi un concept aéro qui va lui faire faire du "yo-yo"

Williams a choisi un concept aéro qui va lui faire faire du "yo-yo"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Pilotes Mick Schumacher , Nikita Mazepin
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021