Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Stratégie : Mercedes a pris une "mauvaise décision" pour Bottas

partages
commentaires
Stratégie : Mercedes a pris une "mauvaise décision" pour Bottas
Par :

L'écurie Mercedes demeure convaincue que la deuxième place du Grand Prix d'Espagne aurait été à la portée de Valtteri Bottas s'il avait eu une meilleure stratégie.

Auteur d'un envol moyen à Barcelone, lors duquel il a mis 4,9 secondes à atteindre 200 km/h contre 4,75 secondes pour Lewis Hamilton d'après les informations affichées dans les incrustations TV, Valtteri Bottas s'était retrouvé quatrième au premier tour et avait mis cinq tours à dépasser la Racing Point de Lance Stroll.

Lire aussi :

Bottas avait alors déjà deux secondes et demie de retard sur la Red Bull de Max Verstappen et n'est jamais parvenu à revenir à moins de 1,4 seconde pendant tout le reste du Grand Prix. Pourtant, des options stratégiques différentes auraient pu lui permettre de prendre l'avantage sur le Néerlandais, estime James Vowles, stratège de l'écurie Mercedes.

"Une fois que Valtteri a récupéré la troisième place, nous avons évalué les différentes options et il n'y en avait que deux qui étaient envisageables", déclare Vowles. "La première était de prolonger le relais, de contraindre Verstappen à s'arrêter tôt pour nous couvrir, puis de rester en piste bien plus longtemps que lui, faire un overcut et dépasser en piste. La seconde était évidemment l'undercut, celle qui est la plus connue, mais pour ce faire, il faut être très, très proche de la voiture de devant, et sur le premier relais, nous ne l'étions simplement pas. Nos pneus perdaient beaucoup en performance et nous n'avons pas pu nous rapprocher suffisamment de Verstappen. C'est compréhensible : Valtteri s'était battu dans le trafic pour en arriver là, et ses pneus avaient un petit peu plus perdu de leur superbe."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16, devance Valtteri Bottas, Mercedes F1 W11

"Lors du deuxième relais, il y avait l'opportunité d'un très petit undercut. Il est apparu pour un tour, et c'est tout, c'était très juste : il fallait chausser un train de mediums et faire l'undercut. Mais il existait. Nous en avons débattu, c'est assurément une option qui a été envisagée sur le muret des stands, mais il y avait également des options consistant à prolonger le relais, et il s'agissait vraiment de comparer ces deux options. Un orage se trouvant à proximité nous a un peu distraits, avec l'inquiétude qu'il vienne au-dessus du circuit."

"En raison de tous ces éléments, nous avons décidé de ne pas saisir cette opportunité et avons choisi de faire un long relais. Avec le recul, je pense que c'était la mauvaise décision. Je pense que nous avions une opportunité de faire l'undercut à ce moment précis, vers le 39e tour [moment où Bottas a été le plus proche de Verstappen, à 1"441, ndlr]. Quoi qu'il en soit, Valtteri a fait un excellent travail dans sa tentative de remonter et a été remarquable pour reprendre la troisième place."

Bottas a finalement chaussé des pneus tendres (déjà utilisés en qualifications) à 18 tours de l'arrivée, sept boucles après le passage de Verstappen sur un nouveau train de mediums. Le Finlandais s'est alors retrouvé à sept secondes et n'est pas parvenu à réduire l'écart.

"En fin de course, quand Verstappen a chaussé les mediums, cela avait du sens, plus ou moins, de prendre un composé différent du sien. La température avait baissé, la piste se rafraîchissait, et nous avons pensé que cela pouvait nous donner notre meilleure opportunité. Mais la réalité est que, d'après le modèle, les mediums et les tendres laissaient tous deux imaginer que nous avions une opportunité de le dépasser. Dès que Valtteri a repris la piste, nous avons été surpris que les chronos ne soient pas vraiment aussi bons que nécessaire, et Valtteri devait protéger énormément ce pneu pour l'empêcher de surchauffer – plus que nous ne nous y attendions. Finalement, le rythme n'était pas suffisamment bon avec ce pneu pour dépasser", conclut Vowles.

Voir aussi :

Comment Red Bull tente de rattraper Mercedes

Article précédent

Comment Red Bull tente de rattraper Mercedes

Article suivant

Hamilton ne peut que "faire preuve d'empathie" avec Vettel

Hamilton ne peut que "faire preuve d'empathie" avec Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel