Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
11 Heures
:
09 Minutes
:
46 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Susie Wolff espère que Tatiana Calderón accédera à la F1

partages
commentaires
Susie Wolff espère que Tatiana Calderón accédera à la F1
Par :

Ancienne pilote de réserve de Williams et aujourd'hui directrice de l'équipe Venturi en Formule E, Susie Wolff espère que Tatiana Calderón parviendra à atteindre la Formule 1, même si elle admet que le système de Super Licence pourrait la pénaliser.

Calderón a disputé les trois dernières saisons dans le championnat GP3 avec une 16e place comme meilleur résultat au classement final et cherche à marquer ses premiers points cette année en F2, où elle est la première femme à disputer le championnat, après avoir fait des essais en Formule E ainsi qu'en F1 avec Sauber, en fin d'année dernière.

Calderón, 25 ans, vise une arrivée en F1 mais se heurte à un problème très important, celui de la Super Licence. La Colombienne n'a en effet marqué aucun point sur ce permis, alors qu'il en faut 40 pour pouvoir obtenir le droit de rouler en catégorie reine. Cela n'empêche pas Susie Wolff d'être impressionnée par la pilote.

Lire aussi :

"Je pense que Tatiana fait un travail fantastique", a déclaré Wolff, qui fut la dernière femme engagée officiellement lors d'un week-end de Grand Prix en 2014, à Motorsport.com. "Je n'ai jamais douté de ses capacités, donc j'espère qu'elle continuera à progresser et à grimper les échelons."

Mais celle qui a arrêté la course pour fonder Dare To Be Different, une initiative soutenue par la fédération britannique qui permet d'aider les femmes à s'intégrer dans le milieu très masculin du sport automobile, reconnaît les difficultés auxquelles risque de faire face Calderón.

"J'aimerais que ça arrive. La F1 a changé et demande d'avoir des points de Super Licence pour y accéder. Cela crée un autre obstacle. Quand j'y pilotais, il n'y avait pas besoin de points de Super Licence. Elle doit donc relever le défi de marquer assez de points pour être éligible, mais j'aimerais la voir sur la grille. Parfois, la F1 est une question de timing, quand il y a une place de libre et qu'une opportunité se présente. Elle a montré en pilotant pour Sauber qu'elle a de très bonnes capacités, donc je regarde et j'espère."

Notamment grâce à Dare To Be Different, Wolff pense que la vision des femmes change dans le milieu des sports mécaniques et admet avoir vécu des débuts très simples en Formule E, même si elle pense que certaines personnes la traiteront toujours différemment, uniquement parce qu'elle est une femme : "Je dois dire que je me suis sentie très bien accueillie dans le monde de la Formule E et je n'ai pas eu de problèmes pour faire mon boulot dans le paddock."

"Je pense que ça reste un gros problème, on m'en parle tout le temps. C'était encore un gros problème quand j'ai pris mon poste, mais je n'écoute plus trop ces bruits. Je sais exactement quel est mon travail et je suis très concentrée sur ce que je veux accomplir. Il y aura toujours des questions au sujet de mon genre. Elles ne partiront jamais. Mais en ce qui me concerne, elles n'ont pas d'impact négatif."

 
Sainz confiant pour voir McLaren maintenir son niveau à Silverstone

Article précédent

Sainz confiant pour voir McLaren maintenir son niveau à Silverstone

Article suivant

Magnussen : "Hülkenberg ne me parle pas" depuis la Hongrie 2017

Magnussen : "Hülkenberg ne me parle pas" depuis la Hongrie 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Tatiana Calderón
Auteur Emmanuel Touzot