Tests Pirelli : Russell au volant de la Mercedes

Pour la première fois depuis Sakhir l'an dernier, George Russell va retrouver le cockpit de la Mercedes, cette fois pour tester les pneus Pirelli destinés à la saison 2022.

Tests Pirelli : Russell au volant de la Mercedes

Deux jours après avoir empoché ses premiers points pour Williams en bouclant à la huitième place le Grand Prix de Hongrie, au Hungaroring, George Russell va reprendre du service ce mardi sur la piste située en périphérie de Budapest. Cette fois, cependant, le pilote anglais sera en piste avec Mercedes, et ce dans le cadre des essais Pirelli.

Prévus sur deux jours, ces nouveaux essais du manufacturier italien s'inscrivent dans le cadre des roulages réalisés avec des monoplaces modifiées, afin de donner aux équipes la possibilité de tester les composés de 18 pouces développés pour la saison prochaine. Mercedes participe ce mardi à la première de ces deux journées.

Russell a déjà réalisé plusieurs tests pour l'écurie Championne du monde ces deux dernières années, et c'est même avec une Flèche d'Argent et sur cette même piste du Hungaroring qu'il avait pris le volant d'une Formule 1 pour la première fois, en 2017. Puis il y eut, bien sûr, sa participation remarquée au Grand Prix de Sakhir l'an dernier, en remplacement d'un Lewis Hamilton malade.

L'attention portée à ce roulage cette semaine sera décuplée, puisque l'Anglais est sur la short list de Mercedes pour compléter le line-up 2022. Toto Wolff a indiqué qu'une décision devait être prise pendant la pause estivale quant à son éventuelle promotion ou la reconduction de Valtteri Bottas pour une sixième saison aux côtés de Hamilton. Le pilote finlandais s'est fait remarquer pour de bien mauvaises raisons lors du dernier Grand Prix de Hongrie lorsqu'un départ puis un premier freinage manqué à envoyé au tapis Lando Norris, Max Verstappen et Sergio Pérez. 

Ferrari et McLaren seront également en piste pour ces essais, qui se déroulent jusqu'à mercredi. Un test sur piste humide doit également avoir lieu à Magny-Cours, avec Alpine, au mois de septembre, puis la version définitive des futures gommes Pirelli sera testée en fin de saison par l'ensemble des écuries, lors des essais d'Abu Dhabi.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Esteban Ocon, 14e vainqueur français en F1

Article précédent

Esteban Ocon, 14e vainqueur français en F1

Article suivant

Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé

Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021