Tost n'a "aucun doute" sur la synergie avec Red Bull

Franz Tost, le directeur d'Alpha Tauri, confirme que les synergies avec Red Bull Technology sont à l'origine des bonnes performances de l'équipe, et qu'elles se poursuivront en 2020.

Tost n'a "aucun doute" sur la synergie avec Red Bull

En 2019, Toro Rosso a signé son meilleur résultat au championnat constructeurs depuis 2008 avec la sixième place, et a signé un record de deux podiums en une seule saison. Selon Franz Tost, le directeur de celle qui s'appellera Alpha Tauri en 2020, ces résultats sont le fruit des synergies mises en place avec Red Bull Technology, la société chargée de l'ingénierie de l'équipe Red Bull Racing, et dont les créations reviennent ensuite à l'équipe B du géant de la boisson.

Lire aussi :

"Il n'y a absolument aucun doute quant au fait que nos performances étaient le résultat en grande partie des synergies avec Red Bull Technology", a déclaré Tost à Motorsport.com. "Car il ne faut pas oublier que Red Bull Technology a les ingénieurs les plus expérimentés, et selon moi, c'est possiblement les meilleurs techniciens, ou au moins, à un niveau similaire aux trois équipes de pointe. Nous ne pouvons que profiter de cette synergie, et c'est ce que nous faisons."

"Nous recevrons de nouveau la partie arrière complète [de la monoplace] de leur part. Elle aura un an, car nous roulerons avec l'arrière et les suspensions avant qu'utilisait Red Bull Racing l'an dernier. Mais néanmoins, c'est un avantage plus important pour nous que si nous le faisions nous-mêmes, car nous n'avons ni les ressources financières ni les ingénieurs. Nous pouvons ainsi nous concentrer sur d'autres domaines dans lesquels nous pouvons améliorer la performance."

Tost s'attend toutefois à une nouvelle saison très serrée dans le peloton de la Formule 1, avec une lutte intense pour la quatrième place. Selon lui, les bases posées en 2019 et les progrès effectués par Red Bull, mais aussi par Honda, pourraient aider Alpha Tauri à viser le meilleur classement de son histoire. Cependant, le défi sera plus important, car le développement devra se tourner en parallèle vers le nouveau règlement qui arrivera en 2021.

"Aucun [team] ne ralentit. J'espère que nous accélérerons plus que les autres ! Cela dépendra de la compétitivité de la nouvelle monoplace, et des progrès que pourra faire Honda. Mais globalement, nous devrions avoir un bon package, car la voiture est maintenant à un bon niveau. Nous avons deux pilotes expérimentés, et Honda travaillera très dur pendant l'hiver pour améliorer les performances."

"Cela va devenir très difficile car vous devez trouver l'équilibre avec le développement de la voiture pour 2020, mais il ne faut pas non plus oublier de se concentrer sur la recherche et le développement pour 2021. Et cela dépend aussi des ressources financières que vous avez. Bien sûr, les trois top teams ont un gros avantage. Nous le savons mais néanmoins, nous travaillerons d'arrache-pied pour espérer concevoir une bonne voiture en 2020, et en 2021."

Selon lui, un autre atout d'Alpha Tauri sera son duo de pilotes, composé de Pierre Gasly et Daniil Kvyat. Les deux hommes ont signé un podium chacun en 2019 et Tost rappelle que ce sera le line-up le plus expérimenté de l'équipe, puisque le Français et le Russe ont tous les deux piloté pour Red Bull et totalisent 140 Grands Prix. De plus, ils constituent des jokers parfaits à Alex Albon, ce qui pourrait permettre d'inscrire leur collaboration dans la continuité.

"Sur le plan de l'expérience, nous avons le meilleur duo de notre histoire. Cela dépend toujours de la situation. Il se pourrait qu'en 2021, nous ayons un jeune pilote dans l'équipe, mais ce n'est pas nécessaire actuellement. Je pense que nous sommes en bonne position pour conserver ces pilotes car si quelque chose se passe chez Red Bull, ils peuvent prendre un pilote expérimenté chez nous. Et c'est une situation qui nous aide à travailler. C'est exactement ce que veut Red Bull, de la flexibilité."

partages
commentaires
Pour Berger, comparer Hamilton à Senna est désormais légitime

Article précédent

Pour Berger, comparer Hamilton à Senna est désormais légitime

Article suivant

Norris a une "grosse liste" de choses à améliorer en 2020

Norris a une "grosse liste" de choses à améliorer en 2020
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021