Le trophée de Ricciardo a rejoint celui de Senna

McLaren a décidé de placer le trophée du Grand Prix d'Italie 2021 aux côtés de celui du Grand Prix d'Australie 1993. Un choix extrêmement symbolique.

Même s'il avait déjà connu la victoire à sept reprises avec Red Bull Racing, Daniel Ricciardo doit digérer les émotions fortes d'un huitième succès en Formule 1 très particulier, obtenu le week-end dernier à Monza avec McLaren. Le pilote australien a emmené un doublé pour l'écurie anglaise au Grand Prix d'Italie, devançant Lando Norris et mettant fin à une incroyable disette qui durait depuis près de neuf ans.

Chez McLaren, on a dignement célébré cet événement jeudi à Woking, où celui qui est devenu le 20e pilote différent à gagner pour l'écurie a été célébré. En effet, Ricciardo vient ajouter son nom à une liste où l'on retrouve de nombreuses légendes de la catégorie reine, parmi lesquelles Ayrton Senna, Lewis Hamilton, Mika Häkkinen, Alain Prost, James Hunt ou Niki Lauda.

Habitué des petits paris en interne, Ricciardo en a gagné un nouveau puisque le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, lui avait promis un test dans la voiture de Dale Earnhardt, idole du pilote australien. En attendant, l'émotion a été forte au moment de ramener le trophée du Grand Prix d'Italie à Woking et de l'installer dans la vitrine déjà très chargée du McLaren Technology Centre. D'autant qu'une place toute particulière lui a été trouvée…

"Il y a plusieurs choses aujourd'hui, un peu comme deux héros", a confié Ricciardo. "Il y a Dale Earnhardt, un grand héros pour moi, et c'est fou d'avoir la chance de prendre le volant de l'une de ses voitures. Ce sera certainement un moment inoubliable."

"Et puis l'autre… Je suis désolé si j'ai l'air un peu égocentrique, mais quand je pense à McLaren, je pense à Senna. Ce sont mes premiers souvenirs et j'ai vu les trophées dans la vitrine du MTC ; y voir désormais un trophée de vainqueur avec mon nom au même endroit, c'est fou. Ce sont deux petites choses que je mesure aujourd'hui, deux moments un peu surréalistes qui me frappent."

McLaren a d'ailleurs diffusé les images de Ricciardo lorsqu'il est allé déposer son trophée de Monza aux côtés de celui remporté par Senna lors du Grand Prix d'Australie 1993. C'était la toute dernière victoire du triple Champion du monde brésilien en Formule 1, et Ricciardo, alors âgé de 4 ans seulement, y avait assisté dans les rues d'Adélaïde.

"J'ai dit que mon trophée serait quelque part à côté de celui de Senna, et il s'agit de celui d'Adélaïde 93", explique Ricciardo, ému. "J'étais à la course. C'est fou, je suis presque sans voix. Je vais poser ça ici et probablement partir avant de commencer à sangloter comme un bébé…"

Lire aussi :

partages
commentaires
La science a sauvé Hamilton, pas la chance

Article précédent

La science a sauvé Hamilton, pas la chance

Article suivant

Sainz : L'accident de Monza "ne se reproduira pas de sitôt"

Sainz : L'accident de Monza "ne se reproduira pas de sitôt"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021