Verstappen "gêné" par le drapeau jaune causé par Leclerc

Gêné par un drapeau jaune provoqué par Charles Leclerc, Max Verstappen a manqué la pole du GP de Grande-Bretagne 2022 de F1 pour 0"072.

Charger le lecteur audio

Max Verstappen semblait devoir être le grand favori des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne. Cela était vrai en conditions sèches, comme l'avaient démontré les Essais Libres 3, mais cela semblait encore plus l'être lors des qualifications sur piste humide, au volant de la redoutable Red Bull RB18.

Cependant, alors que le Néerlandais avait plutôt déroulé jusque-là, s'offrant souvent nettement la meilleure marque du moment dans des conditions s'améliorant sans cesse et où les pilotes enchaînaient les tours, il a finalement été devancé au dernier moment par Carlos Sainz, qui s'est offert sa toute première pole position pour 0"072.

Au sortir de sa voiture, Verstappen a toutefois expliqué cette situation non pas par une contreperformance ou une erreur de sa part, mais par un drapeau jaune dans un mauvais timing – causé par le tête-à-queue de Charles Leclerc – qui l'a contraint à lever le pied et donc à perdre du temps.

"Oui, les qualifications ont été assez délicates avec la pluie, puis les conditions humides/séchantes, il faut donc être sur la piste au bon moment", a-t-il réagi. "Mais je pense que, dans l'ensemble, la voiture marchait très bien. En Q3, c'est toujours un peu une loterie parfois quand vous devez faire le meilleur tour, mais j'ai été un peu gêné dans mon dernier tour par le drapeau jaune malheureusement."

Pas question de trop s'attarder sur ce qui s'apparente à une petite péripétie : Verstappen sait avoir entre les mains une arme, notamment en conditions de course. "Je pense qu'être en première ligne est très bien pour nous et nous avons une bonne voiture de course sur le sec et sur le mouillé."

Interrogé sur son plan pour ce dimanche, le Néerlandais a ajouté : "Eh bien, ce n'est pas seulement le premier tour qui compte. Il s'agit de la course. Comme je l'ai dit, je crois que nous avons une bonne voiture pour la course. Tout dépend aussi de la gestion des pneus. Donc oui, je suis impatient d'être à demain."

Lire aussi :

partages
commentaires
Sainz surpris d'être en pole avec un tour "pas si spécial"
Article précédent

Sainz surpris d'être en pole avec un tour "pas si spécial"

Article suivant

Hamilton piégé par une recharge inopportune en fin de Q3

Hamilton piégé par une recharge inopportune en fin de Q3