Le coup d'épaule Verstappen/Hamilton, signe d'une lutte "intense"

Jos Verstappen voit dans le léger "coup d'épaule" entre Lewis Hamilton et Max Verstappen après les qualifications GP d'Émilie-Romagne le signe qu'une lutte "intense" s'annonce pour le titre mondial 2021.

Le coup d'épaule Verstappen/Hamilton, signe d'une lutte "intense"
Charger le lecteur audio

Le moment n'est pas passé inaperçu après les qualifications du Grand Prix disputé à Imola, même s'il est apparu tout à fait fortuit à la plupart des observateurs : Lewis Hamilton et Max Verstappen ont eu un léger contact épaule contre épaule au moment de croiser leur chemin pour les interviews.

Toutefois, pour le père du pilote Red Bull, Jos, cette situation n'est pas si anodine que cela. S'exprimant sur Instagram dans le cadre d'un entretien avec un journaliste de la chaîne néerlandaise Ziggo, l'ancien pilote de F1 estime que cela offre un aperçu de la façon dont les choses pourraient se passer quand la lutte pour le titre mondial s'intensifiera.

Lire aussi :

"Vous ne savez pas comment cela va se passer, bien sûr, mais si je vois le coup d'épaule qu'ils se sont donné après les qualifications à Imola, je pense que nous pouvons nous attendre à des choses cette année. Ce sont deux hommes qui ne veulent pas être battus par l'autre. Aucun des deux ne laissera l'autre l'écarter, surtout s'il est de plus en plus question du titre cette saison. Je pense que ce sera une année intense et formidable."

Max Verstappen se trouve en tout cas dans la meilleure situation de sa carrière en F1, puisqu'il dispose a priori d'une machine capable de jouer le titre. Une situation qui, selon son père, présente du positif et du négatif. "Le fait que nous puissions gagner chaque course, en théorie, donne plus de tranquillité d'esprit, je dirais, car nous savons que Max est au bon endroit chez Red Bull. Mais oui, dans le même temps, il y a une pression supplémentaire."

Pour Jos Verstappen, le rythme de la Red Bull et de la Mercedes est similaire et les variations de performances dépendront alors des caractéristiques des circuits. "Je pense que Red Bull et Mercedes sont quasiment au même niveau cette année."

"Toto Wolff [le directeur exécutif de Mercedes] n'arrête pas de dire que Red Bull dispose de la meilleure voiture et Christian Horner [le directeur de Red Bull] dit en retour que Mercedes a la meilleure. Mais je pense que la vérité est quelque part au milieu. Sur chacun des circuits, les favoris changent, en fonction de ce qui convient sur tel ou tel tracé. Mais cela crée de la pression supplémentaire également."

Avec Ronald Vording et Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Steiner : "Difficile" de parler avec les pilotes Haas
Article précédent

Steiner : "Difficile" de parler avec les pilotes Haas

Article suivant

Gasly espère toujours se battre pour le titre avec Red Bull

Gasly espère toujours se battre pour le titre avec Red Bull
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021