Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Verstappen innocenté : Ferrari ne fera pas appel

partages
commentaires
Verstappen innocenté : Ferrari ne fera pas appel
Par :
30 juin 2019 à 18:54

Ferrari ne fera pas appel de la décision des commissaires quant à l'incident impliquant Max Verstappen et Charles Leclerc pour la victoire au Grand Prix d'Autriche, décision que la Scuderia juge néanmoins "mauvaise".

Charles Leclerc a longtemps mené la course au Red Bull Ring et était à deux doigts de remporter sa première victoire en Formule 1, mais a dû résister au retour de Max Verstappen, doté de pneus moins usés, dans les derniers tours. Après plusieurs tentatives, le Néerlandais a trouvé l'ouverture dans le 69e des 71 tours au virage 3, non sans un contact entre les deux monoplaces, alors que Leclerc n'a eu d'autre choix que de sortir de la piste compte tenu de la trajectoire de la Red Bull.

Lire aussi :

La grande question était alors : Verstappen était-il dans son droit en ne tenant pas compte de la présence de Leclerc à ses côtés, grâce à sa position favorable à l'intérieur, ou bien était-il coupable d'avoir tassé son rival vers l'extérieur ? Les commissaires ont tranché : il s'agit donc d'un incident de course, verdict avec lequel la Scuderia est néanmoins en désaccord.

"Nous croyons encore que cette décision est mauvaise, c'est notre avis", déclare à chaud le directeur d'équipe Mattia Binotto. "Nous croyons que Charles a laissé toute la place, il n'a pas commis de faute, il y a eu une collision et il a été tassé et contraint à sortir de la piste. Nous croyons que ce sont des règles claires, que nous pouvons apprécier ou non. Ce sont exactement les mêmes règles que celles qui ont été appliquées lors des dernières courses."

Charles Leclerc, Ferrari SF90, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

"Cela dit, nous respectons pleinement la décision des commissaires, ils sont les arbitres et nous devons respecter ça. Surtout, je pense qu'en tant que fan de Ferrari – et je suis un fan de Ferrari ultime ! – je pense qu'il est temps pour la F1 de tourner la page et d'aller de l'avant. Ce sont des accidents qui peuvent se produire en course, et comme nous le disons souvent, nous devrions laisser les pilotes libres de se battre."

"Nous ne sommes donc peut-être pas contents de cette décision, nous ne la soutenons pas, mais d'une certaine manière, nous comprenons le besoin d'aller de l'avant, et dans l'ensemble, je pense que c'est bien pour le sport et bien pour la F1. Donc bravo à Verstappen pour sa victoire, je pense qu'il a fait une course fantastique aujourd'hui, et je pense que Charles a très bien piloté aussi. Et il y aura de nouvelles opportunités."

Ferrari ne tentera donc pas de convaincre les commissaires de revenir sur leur décision, après avoir essayé de faire annuler la pénalité qui a coûté la victoire à Sebastian Vettel au Grand Prix du Canada, en vain.

"Nous pouvons faire appel", souligne Binotto. "Nous pourrions vouloir faire appel ce soir, et faire appel plus tard. Mais nous avons décidé de ne pas le faire, comme je l'ai dit, parce que nous croyons que c'est bien pour le sport. Simplement tourner la page et aller de l'avant."

Article suivant
Les commissaires ont tranché : Verstappen vainqueur du GP d’Autriche

Article précédent

Les commissaires ont tranché : Verstappen vainqueur du GP d’Autriche

Article suivant

Photos - La course du Grand Prix d'Autriche 2019

Photos - La course du Grand Prix d'Autriche 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Pilotes Max Verstappen Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel