Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Verstappen reconnaît ne pas avoir ralenti malgré le crash de Bottas

partages
commentaires
Par :
26 oct. 2019 à 20:27

Auteur des deux meilleurs temps de la Q3, Max Verstappen s'est offert une seconde pole en F1 en dépit de l'accident de Valtteri Bottas lors de son ultime tentative, où il reconnaît n'avoir pas ralenti.

Le Mexique est décidément une terre qui réussit à Max Verstappen. Vainqueur des deux derniers Grands Prix en date sur la piste de Mexico, le Néerlandais s'est offert la pole position de l'édition 2019. Une petite surprise tant les Ferrari semblaient disposer d'un avantage net. Mais la Q3 aura été frappée du sceau de la Red Bull #33. "C'était incroyable. La voiture était très bonne", a-t-il notamment indiqué à la radio au moment de signer 1'14"758, dans une fin de séance confuse en raison de l'accident de Valtteri Bottas.

Lire aussi:

L'accident du Finlandais a justement déclenché la sortie, par les commissaires de piste situés dans le dernier virage, du drapeau jaune, au moment où Verstappen arrivait. Une situation qui n'est évidemment pas passée inaperçue chez la plupart des observateurs. D'autant plus que le pilote lui-même affirme ne pas avoir ralenti : "Je savais que Valtteri s'était accidenté", a-t-il lancé en conférence de presse avant de lâcher, en réponse à la question de savoir s'il avait relâché son effort : "Ça n'y ressemblait pas, hein ? Non."

"Je pense que nous savons tous ce qu'un drapeau jaune signifie", a-t-il poursuivi. "Ça n'a pas d'importance [de ne pas avoir ralenti], n'est-ce pas ? Supprimez mon tour, l'autre était bon également." Puis quand l'aspect sécuritaire est évoqué, il répond : "Est-ce qu'il faut aller sur ce terrain, la sécurité ? Je pense que nous savons ce que nous faisons, sinon nous ne piloterions pas de F1. Ce sont les qualifications et il faut y aller, et comme je l'ai dit avant, s'ils veulent supprimer le tour, qu'ils le fassent."

Lire aussi :

En tout cas, en l'absence d'enquête et d'explication officielle, Verstappen avait bien évidemment affiché sa satisfaction un peu plus tôt. "Ça a été une journée assez intéressante", a-t-il déclaré après la séance. "Être meilleur temps est incroyable. Les dernières courses, nous savons que Ferrari était très rapide dans les lignes droites, mais que nous soyons capables de revenir comme ceci et de prendre la pole position ici, un grand merci à l'équipe."

"Ils poussent toujours très fort, apportent des nouvelles pièces sur la voiture et elle a démontré aujourd'hui que nous étions vraiment rapides. Secrètement, vous espérez toujours et vous attaquez toujours, et essayez de trouver le bon équilibre dans la voiture. Et en Q3 tout s'est assemblé."

Quant au départ, où il sera le premier des pilotes à donner de l'aspiration à ses poursuivants : "Ça sera un peu différent [de 2018] pour moi en partant premier au lieu de second sur cette piste mais nous allons tout donner. Nous avons une bonne voiture de course de toute façon, donc si quelque chose se passe au départ et que nous perdons une position, nous serons quand même rapides."

Article suivant
Grosjean : "71 tours comme ça, je ne le sens pas trop..."

Article précédent

Grosjean : "71 tours comme ça, je ne le sens pas trop..."

Article suivant

Ferrari plie en qualifications mais croit encore en ses chances

Ferrari plie en qualifications mais croit encore en ses chances
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Qualifs
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard