Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire

En pole position du premier Grand Prix de la saison, Max Verstappen estime qu'il n'y avait et qu'il n'y a toujours "aucune garantie" quant à la suite de la saison 2021 de F1.

Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire

Max Verstappen et Red Bull Racing ont tout fait pour s'éloigner de l'étiquette de favoris depuis les essais hivernaux de Bahreïn. Mais voilà, de retour à Sakhir pour le premier Grand Prix de la saison 2021 de F1, cette fois, plus possible de se cacher : lors de la séance qui compte, le Néerlandais s'est offert la pole position, repoussant à quasiment quatre dixièmes le recordman du monde dans la spécialité, Lewis Hamilton.

Lire aussi :

Ce dimanche, Verstappen s'élancera de la première place sur la grille avec le statut de prétendant numéro 1 à la victoire et sans doute au Championnat du monde. "Évidemment, nous avons déjà connu une excellente semaine d'essais, et bien sûr vous savez qu'il n'y a aucune garantie, mais ensuite nous sommes revenus ici pour le week-end de course et jusqu'à présent, je pense que la voiture a très bien fonctionné et qu'elle a été très agréable à piloter", a lancé le #33.

"Bien entendu, avec le vent qui change beaucoup entre chaque séance, il n'est pas facile de régler la voiture. Tout a fonctionné parfaitement lors des qualifications, donc oui, bien sûr, je suis très heureux de cette pole position."

"Mon premier tour en Q3 n'était pas extraordinaire, donc je savais qu'il y avait plus, mais on ne sait jamais combien. Finalement, l'équilibre était au rendez-vous et vous pouvez pousser un peu plus. Bien sûr, la piste est assez chaude, donc il faut faire attention à ne pas faire surchauffer les pneus arrière, mais oui, heureusement, au moment où ça compte, nous avons pu être performants."

Reste désormais à prendre un bon envol et à faire ce qu'il faut sur les 57 tours de la course. Les longs relais de ce vendredi soir ont en tout cas semblé prometteurs pour Red Bull, même si Mercedes pourrait avoir son mot à dire. "Globalement la voiture fonctionne très bien sur les courts et longs relais, j'ai donc hâte d'y être. Je pense que nous avons une bonne voiture. Maintenant, nous devons juste espérer, bien sûr, un bon départ et un bon premier tour."

Quand son intervieweur du jour, l'ancien pilote Williams, McLaren et Red Bull, David Coulthard, lui indique que le Champion du monde se trouvait à six reprises en pole sur les derniers GP inauguraux, Verstappen répond : "Il n'y a aucune garantie. Nous devons continuer à mettre le paquet, mais c'est bien sûr un bon début."

Le top 3 en qualifications au GP de Bahreïn

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'28.997  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'29.385 0.388
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'29.586 0.589

partages
commentaires
Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz

Article précédent

Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz

Article suivant

Leclerc salue les progrès de Ferrari mais AlphaTauri l'inquiète

Leclerc salue les progrès de Ferrari mais AlphaTauri l'inquiète
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Qualifs
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021