Verstappen en pole malgré un "très mauvais" tour

Max Verstappen fait preuve de perfectionnisme après avoir signé la pole position au Red Bull Ring.

Verstappen en pole malgré un "très mauvais" tour

Max Verstappen a longtemps paru intouchable lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche, et pourtant, la pole position a bien failli lui échapper. Le pilote Red Bull avait un dixième d'avance sur Lando Norris en Q1 et était loin devant la concurrence dans la deuxième phase, avec plus de trois dixièmes de marge sur Lewis Hamilton.

Lire aussi :

Or, s'il s'est à nouveau hissé assez nettement devant la concurrence dans le premier run de Q3, Verstappen n'est pas parvenu à améliorer dans sa seconde tentative et a vu le trublion Lando Norris se hisser à seulement 48 millièmes. Ainsi, invité à raconter ce tour chronométré, le Néerlandais ne mâche pas ses mots : "Je pense qu'il était très mauvais. Bien sûr, je suis content d'être premier, mais pas de la manière dont nous l'avons fait. C'est quelque chose à étudier. Mais bien sûr, être deux fois en pole ici, c'est très bien néanmoins. Espérons pouvoir conclure demain."

"La Q1 et la Q2 étaient très bonnes à mon avis, ça se passait vraiment bien et les tours étaient suffisamment bons et agréables, juste en Q3 au premier tour j'ai fait un blocage de roue au virage 3. Ce n'était pas génial. Dans le second, j'étais la première voiture en piste, donc j'ai juste perdu du temps en ligne droite. Je n'ai donc pas pu améliorer mon tour, même avec un virage 3 plus normal. C'était suffisant pour être premier, mais j'aurais aimé simplement faire une meilleure Q3." De là à avoir, selon lui, une avance similaire à la Q1 et à la Q2.

Il est en tout cas très positif pour Verstappen que son rival pour le titre, Lewis Hamilton, soit relégué au quatrième rang derrière Norris et la seconde Red Bull, pilotée par Sergio Pérez. Cependant, avec les pneus les plus tendres de la gamme Pirelli, c'est un Grand Prix difficile qui s'annonce. "Les composés sont plus tendres par rapport à la semaine dernière, il sera donc dur de les gérer en course, mais à part ça, nous allons juste essayer de nous concentrer sur notre propre course. Puis évidemment, nous essaierons de gagner, mais ce n'est jamais simple", conclut Verstappen.

partages
commentaires
La grille de départ du Grand Prix d'Autriche
Article précédent

La grille de départ du Grand Prix d'Autriche

Article suivant

Norris à un virage de créer l'exploit face à Verstappen

Norris à un virage de créer l'exploit face à Verstappen
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021