Verstappen pense désormais avoir les bases pour jouer le titre

Fort de la meilleure saison de sa jeune carrière, conclue au troisième rang du championnat, Max Verstappen est convaincu des capacités qu'a désormais Red Bull Racing afin de lutter pour le titre mondial.

Verstappen pense désormais avoir les bases pour jouer le titre

L'écurie autrichienne vivait en 2019 une année de transition, passant de l'unité de puissance Renault à Honda, et celle-ci s'est avérée en phase avec les objectifs. Maintenant sa troisième position dans la hiérarchie tout en décrochant trois victoires, la marche suivante serait logiquement d'aller titiller Mercedes sur la régularité d'une saison, et s'il ne veut pas s'aventurer dans des prédictions hasardeuses, Max Verstappen estime que les bases sont désormais posées pour.

"Je le pense", confirme-t-il lorsque la question lui est posée par Motorsport.com. "Je pense que nous allons dans la bonne direction, il n'y a aucun doute à ce sujet. Maintenant, cela repose sur le développement que nous pourrons mener pour l'année prochaine. Je le sais plus ou moins, j'espère juste que ce sera suffisant. L'année prochaine il n'y a pas de véritables changements réglementaires de toute manière, donc on ne peut que construire sur ce que l'on a déjà. Avec une deuxième année de travail auprès de Honda, je pense que ça devrait aider. Nous avons énormément amélioré les performances du moteur. Je crois que nous savons où nous devons progresser, nous avons déjà amélioré la voiture."

Lire aussi :

En fin de contrat à l'issue de l'exercice 2020, comme plusieurs autres pilotes de pointe, Max Verstappen a déjà fait savoir que le niveau de Red Bull Racing en début de championnat serait probablement déterminant pour décider de son avenir. "Nous savons que nous devons être au rendez-vous dès le début si nous voulons nous battre pour le titre", insiste-t-il encore aujourd'hui.

S'étant montré plus régulier et parfois plus sage aussi, le Néerlandais se sent prêt et n'attend plus que le bond en avant final de son équipe pour enfin lutter durablement aux avant-postes. "Dans l'ensemble, ma régularité est bonne", estime-t-il. "Je pense qu'au niveau de l'équipe, nous avons fait du bon travail aussi [en 2019]. Nous avons maximisé le résultat la plupart du temps. C'est la seule chose que nous pouvions faire, surtout au début, lorsque nous ne pouvions pas nous battre pour la victoire. Mais nous dépassons les Ferrari quand nous sommes plus lents, avec une meilleure stratégie ou ce genre de choses. Alors si nous pouvons continuer comme ça, nous pourrons vivre une grosse année."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
F1 2019 : Les notes que vous avez attribuées aux pilotes dévoilées

Article précédent

F1 2019 : Les notes que vous avez attribuées aux pilotes dévoilées

Article suivant

Abiteboul : "Je ne suis pas près de m'en aller"

Abiteboul : "Je ne suis pas près de m'en aller"
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021