Verstappen : Red Bull doit "élever son niveau" face à Mercedes

Max Verstappen s'inquiète de la domination affichée par Mercedes en Turquie.

Verstappen : Red Bull doit "élever son niveau" face à Mercedes

Avec le meilleur temps dans les trois phases des qualifications et une victoire aisée au Grand Prix de Turquie, Mercedes n'a pas été grandement menacé sur la piste de l'Istanbul Park. Max Verstappen n'est pas parvenu à se rapprocher à moins de trois dixièmes de la pole position et, en course, a vu l'écart avec Valtteri Bottas croître lentement mais sûrement pour atteindre quatre secondes à la mi-course et onze secondes à un tour du but, après quoi Verstappen a laissé filer trois secondes et demie dans la dernière boucle.

Ainsi, Red Bull n'a remporté aucun des trois derniers Grands Prix, Mercedes ayant triomphé dans deux d'entre eux, et le Néerlandais ne manque pas de remarquer que la marque à l'étoile fait désormais la différence avec sa vitesse de pointe.

Lire aussi :

"Dans l'ensemble, je pense que nous sommes allés sur des circuits qui étaient naturellement un peu meilleurs pour Mercedes, mais celui-là était un peu une inconnue et, clairement, ils étaient devant nous", déplore Verstappen au micro de Sky Sports F1. "Je pense bel et bien que nous devons élever un peu notre niveau afin d'être dans la bataille jusqu'à la fin de la saison."

"Bien sûr, ils ont réglé les problèmes de leur voiture, et leur vitesse de pointe est un peu plus évidente. Nous ne pouvons pas faire grand-chose. Nous devons vivre avec ça, cela ne va pas disparaître par magie, mais évidemment nous essaierons de minimiser les dégâts en ligne droite."

Bien entendu, les deux Flèches d'Argent étaient équipées d'une unité de puissance neuve ou presque le week-end dernier, Valtteri Bottas en ayant reçu une nouvelle à Sotchi et Lewis Hamilton à Istanbul. Il n'empêche que Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, est impressionné par la puissance du groupe propulseur Mercedes, jusqu'à s'interroger…

"Juste pour être clair, nous n'avons pas porté réclamation", assure le Britannique. "Nous avons soulevé des questions, comme le font toutes les équipes. Et ce n'était pas que Red Bull, il y avait d'autres constructeurs qui soulevaient aussi des questions, lesquelles continuent d'être soulevées. C'est à la FIA d'étudier et de faire respecter ça. Mais avoir une vitesse de pointe plus élevée qu'avec le DRS ouvert [sur la Red Bull], c'est très impressionnant."

"Si l'on regarde la vitesse de pointe de Lewis en particulier, c'était dans les 15 km/h ou 20 km/h plus vite après la courbe dans la ligne droite. C'est phénoménal. Il faut que nous trouvions un peu de vitesse de pointe – peut-être qu'ils avaient une configuration d'appui différente, mais nous avons de la vitesse à trouver. Et nous avons des circuits à venir qui vont nous convenir, espérons-le, mais nous savons qu'Austin est le territoire de Hamilton, alors nous allons devoir être à notre meilleur niveau."

Mercedes reste sur six pole positions et cinq victoires lors des six derniers Grands Prix des États-Unis, où va se rendre la Formule 1 dans un peu plus d'une semaine, mais Red Bull a remporté deux des trois dernières courses au Mexique ainsi que la dernière épreuve disputée sur le circuit d'Interlagos au Brésil.

partages
commentaires

Voir aussi :

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Article précédent

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Article suivant

La F1 sans l'ombre d'un doute malgré les craintes pour 2022

La F1 sans l'ombre d'un doute malgré les craintes pour 2022
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021