Pour Verstappen, la victoire s'est jouée au départ

Max Verstappen a remporté une victoire sans conteste au Grand Prix de Mexico, s'imposant avec 71 secondes d'avance sur Lewis Hamilton et Sergio Pérez.

Pour Verstappen, la victoire s'est jouée au départ

S'il ne s'élançait que de la deuxième ligne de la grille de départ au Grand Prix de Mexico, Max Verstappen a réalisé une prestation irréprochable ce dimanche. Certes, il n'a pas pris le meilleur envol à l'extinction des feux, mais l'aspiration lui a permis de se porter à la hauteur des Mercedes dans la première ligne droite, et il a freiné bien plus tard quand le virage 1 est arrivé, s'emparant aisément de la tête de la course.

"C'était sympa à trois de front, et il s'agissait uniquement d'essayer de freiner aussi tard que possible", commente Verstappen. "J'ai maintenu la voiture sur la piste et je suis passé de la troisième à la première place. C'est ce qui a permis ma victoire, car j'ai pu simplement me concentrer sur moi-même par la suite. Et la voiture avait un rythme incroyable, alors j'ai pu faire mon truc à moi."

Son truc à lui, il l'a fait : le pilote Red Bull a creusé un écart de plusieurs secondes sur Hamilton en quelques tours seulement et n'a plus été menacé, ne cédant la tête de la course qu'à la faveur des changements de pneus, au profit de son coéquipier Sergio Pérez. Ce dernier a donc eu le plaisir de mener devant un public acquis à sa cause, et sa gestion des gommes lui a permis de prolonger son premier relais, mais il n'est pas parvenu à prendre l'avantage sur Lewis Hamilton en fin de course pour autant.

Lire aussi :

"Incroyable, vraiment", sourit Pérez, qui est tout de même monté sur la troisième marche du podium. "Je voulais plus aujourd'hui, je voulais obtenir un doublé pour l'équipe. C'était très serré, mais je n'ai pas eu la moindre opportunité de doubler. J'y ai mis tout mon cœur."

Grâce à cette victoire, Verstappen a désormais 19 points d'avance sur Hamilton au championnat à quatre Grands Prix du but. Commence-t-il à penser au titre mondial ? "Le chemin reste long", tempère le Néerlandais. "Bien sûr, ça se présente bien, mais cela peut aussi se retourner très vite. Mais j'attends le Brésil avec impatience. J'y ai aussi de très bons souvenirs." Verstappen a remporté la dernière course en date à São Paulo, en 2019.

partages
commentaires

Voir aussi :

Championnat - Verstappen s'éloigne inexorablement de Hamilton
Article précédent

Championnat - Verstappen s'éloigne inexorablement de Hamilton

Article suivant

Hamilton impuissant face à une Red Bull "largement supérieure"

Hamilton impuissant face à une Red Bull "largement supérieure"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021