Vettel a du mal à gérer la pression de la F1, pour Berger

Pour Gerhard Berger, Sebastian Vettel peine à gérer la pression de la Formule 1, ce qui explique sa mauvaise passe qui dure.

Vettel a du mal à gérer la pression de la F1, pour Berger

La première course de Sebastian Vettel pour le compte d'Aston Martin, à Bahreïn, n'a pas été couronnée de succès puisqu'après une qualification au 18e rang en raison d'un drapeau jaune au mauvais moment en Q1, l'Allemand a écopé d'une pénalité sur la grille pour non-respect d'un autre drapeau jaune lors de la même séance. Il a ensuite terminé loin des points en course après un accrochage étrange avec Esteban Ocon.

Après plusieurs saisons compliquées chez Ferrari, d'aucuns ont vu dans cette première épreuve la suite de la méforme du quadruple Champion du monde. Pour Gerhard Berger, ancien pilote de F1 dans les années 1980-1990, le problème vient de la gestion de la pression.

Lire aussi :

"Sebastian est quatre fois Champion du monde, il est donc l'un des pilotes les plus exceptionnels, sans aucun doute", a déclaré Berger dans le cadre du podcast In the Fast Lane. "Mais il n'a jamais bien réagi sous la pression. Rappelez-vous quand Daniel [Ricciardo] est arrivé chez Red Bull [en 2014], il était très fort et il a mis la pression sur Sebastian. Pour Sebastian, il a été difficile d'y faire face. Chez Ferrari, c'était la même chose [avec Charles Leclerc]."

"Je pense simplement que lorsque vous le regardez, vous sentez qu'il n'est pas libéré. Il n'est pas assez détendu. Il essaie de prouver des choses qui, en ce moment, ne sont pas possibles parce que la voiture n'est pas assez bonne ou que sa propre forme n'est pas assez bonne. Quand vous êtes dans cette situation, vous devez vous asseoir, prendre un peu de recul et vous dire : 'Bon, vas-y doucement et le succès va revenir'."

"Cela dit, il est aussi à la fin de sa carrière. Quand vous avez participé à tant de courses, quand vous êtes déjà quadruple Champion du monde, il arrive un moment où vous n'êtes peut-être plus dans une situation où vous voulez prendre tous les risques, où vous vous battez comme vous le faisiez avant de gagner des courses."

"De quelque manière que ce soit, ça ne marche pas bien pour lui. Il commence à faire des erreurs et les gens commencent à le remettre en question. Ce n'est que de la pression en plus, étape par étape, et, comme je l'ai dit au début, il n'aime pas la pression."

partages
commentaires
Verstappen "écraserait" Hamilton chez Mercedes, selon Piquet

Article précédent

Verstappen "écraserait" Hamilton chez Mercedes, selon Piquet

Article suivant

Red Bull prévoit des évolutions pour la RB16B dès Imola

Red Bull prévoit des évolutions pour la RB16B dès Imola
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger , Sebastian Vettel
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021