Vettel va piloter la Red Bull RB7 sur la Nordschleife

Sebastian Vettel fera son retour au volant d'une Formule 1 en septembre prochain... sur la Nordschleife !

Sebastian Vettel, Red Bull RB7 Renault, bloque ses roues

C'est un événement qui va faire grand bruit et pour lequel Daniel Ricciardo avait déjà été annoncé, mais qui va enregistrer un invité supplémentaire de marque ! Organisé par Red Bull, Formula Nürburgring se déroulera le 9 septembre prochain avec un concept assez clair mais très séduisant pour le public : faire rouler des Formule 1 sur la mythique Nordschleife.

Alors que les billets sont en vente pour y assister, l'événement commence à annoncer son casting. On savait déjà que Daniel Ricciardo piloterait la Red Bull RB8 de la saison 2012. Vient désormais s'y ajouter Sebastian Vettel au volant de la Red Bull RB7 à moteur Renault avec laquelle il a été sacré Champion du monde pour la deuxième fois en 2011. Elle utilisera un biocarburant, comme c'était déjà le cas lors de la démonstration du pilote allemand avec la Williams FW14B à Silverstone l'an passé.

Les promoteurs de ce grand show mécanique annonceront prochainement les autres pilotes et monoplaces attendus en piste à cette occasion. Néanmoins, la présence de Sebastian Vettel constitue un petit événement puisqu'il s'agira a priori du premier retour en piste du quadruple Champion du monde de Formule 1 depuis qu'il a pris sa retraite en fin de saison dernière en quittant Aston Martin.

La boucle nord du Nürburgring, mieux connue sous le nom de Nordschleife et longue de plus de 20 km, a été abandonnée par la Formule 1 après le Grand Prix d'Allemagne 1976. Il avait ensuite fallu attendre 2007 pour revoir une monoplace de la catégorie reine y rouler de nouveau, quand Nick Heidfeld avait effectué deux tours de démonstration avec sa BMW-Sauber.

Longtemps détenu par Stefan Belloff en 6'11"130 (au volant d'une Porsche 956 en 1983), le record absolu de la Nordschleife a été battu il y a cinq ans, lorsque Porsche a préparé une version extrême de sa 919 Hybrid en guise d'adieu à son programme LMP1. Timo Bernhard avait alors atomisé le chrono en coupant la ligne en 5'19"546 !

Aujourd'hui long de 20,832, le tracé propose officiellement 73 virages (40 à droite, 33 à gauche) et un dénivelé parfois important (jusqu'à 16%) avec une altitude maximale supérieure à 600 mètres.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La nouvelle suspension de Mercedes offre "plus de liberté"
Article suivant Red Bull : Les nouveaux pneus Pirelli n'auront qu'un impact "modeste"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France