Chômage partiel et baisse des gros salaires chez Williams

L'écurie britannique est la deuxième du plateau à annoncer de telles mesures pour faire face à la crise que provoque la pandémie de COVID-19.

Chômage partiel et baisse des gros salaires chez Williams

Après McLaren la semaine dernière, l'équipe Williams annonce avoir mis au chômage technique une partie de son personnel, alors que la pandémie de COVID-19 frappe durement de nombreux pays. La saison de Formule 1 n'a pas pu débuter, et il est impossible à l'heure actuelle de dire si ou quand elle sera lancée, même si ses dirigeants espèrent toujours mettre sur pied un calendrier alternatif de 15 à 18 Grands Prix, qui débuterait cet été. 

Lire aussi :

Depuis l'annulation du Grand Prix d'Australie à quelques heures du début des hostilités le mois dernier, les annonces se sont enchaînées tandis que plusieurs pays en Europe ont recours au confinement. En F1, outre le report de la réglementation technique 2021 à 2022, il a été décidé d'avancer la trêve estivale afin que les équipes observent en mars et avril une période d'inactivité de 21 jours. Celle-ci pourrait être prolongée, malheureusement le contexte actuel est rude et force les structures à s'adapter tant que possible. 

"En raison de la situation du moment provoquée par le COVID-19, Williams Racing a temporairement mis au chômage un certain nombre de ses employés, dans le cadre d'une série de mesures de réduction des coûts", annonce ce lundi l'écurie de Grove. 

Ce recours au chômage partiel, avec la sollicitation d'aides gouvernementales mises en place en Grande-Bretagne, a été institué le 1er avril. L'écurie dirigée par Frank et Claire Williams précise que les mesures prises dureront "jusqu'à la fin du mois de mai" et que, dans le même temps, les cadres dirigeants et les pilotes subiront une perte de salaire de 20%. 

"Ces décisions n'ont pas été prises à la légère", conclut l'équipe dans un communiqué. "Néanmoins, notre objectif est de protéger les emplois et notre personnel à Grove, et de faire en sorte qu'il puisse reprendre un travail à temps plein lorsque la situation le permettra."

Plus tard ce lundi, l'équipe Racing Point a annoncé la mise en place de mesures similaires avec du chômage partiel et une baisse de salaire volontaire des pilotes. 

partages
commentaires
Wolff : "Je suis et resterai le directeur de Mercedes"

Article précédent

Wolff : "Je suis et resterai le directeur de Mercedes"

Article suivant

Pirelli, nouvel acteur de la mobilisation face au coronavirus

Pirelli, nouvel acteur de la mobilisation face au coronavirus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nicholas Latifi , George Russell
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021