Williams se sépare de ROKiT avec effet immédiat

Dans le cadre de l'annonce des résultats financiers de Williams et de sa nouvelle direction stratégique, la fin du partenariat avec le sponsor titre ROKiT a été confirmée.

Williams se sépare de ROKiT avec effet immédiat

L'entreprise ROKiT, spécialisée dans la téléphonie, était arrivée chez Williams à l'intersaison 2018-2019 pour succéder, en tant que sponsor titre, à Martini. Malgré un début de saison calamiteux et des résultats catastrophiques, l'accord entre l'écurie et la compagnie avait été prolongé pour deux saisons durant l'été 2019 et devait ainsi courir jusqu'à fin 2023. Il a cependant été annoncé ce vendredi, dans le cadre de la présentation des résultats financiers du groupe Williams et de l'annonce de sa nouvelle stratégie, qui n'exclut pas la vente totale de l'écurie de F1 fondée en 1975, que la collaboration avec ROKiT cessait avec effet immédiat.

Lire aussi :

"L'équipe a également notifié son partenaire titre, ROKiT, et son principal sponsor, ROK Drinks, qu'elle mettait fin à leur relation", a déclaré Mike O'Driscoll, le PDG de Williams. "Comme beaucoup d'autres entreprises, nous avons pris des mesures importantes pour atténuer les effets de la pandémie, notamment en prolongeant la période de chômage partiel de la plupart de nos employés. Alors que cette terrible crise mondiale s'éloigne, tout le monde chez Williams Racing attend avec impatience le début de la nouvelle saison."

Concernant le détail des résultats financiers pour 2019, Williams a annoncé une perte de 13 millions de livres sterling (soit 14,4 millions d'euros au taux de change actuel) alors que des profits à hauteur de 12,9 millions de livres avaient été réalisés lors de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires du groupe est passé de 176,5 millions de livres en 2018 à 160,2 millions (177,8 millions d'euros) en 2019. Les revenus de la F1 sont passés de 130,7 millions de livres en 2018 à 95,4 millions (105,8 millions d'euros) en 2019, avec des pertes de 10,1 millions de livres (11,2 millions d'euros) en fin d'année dernière alors que 2018 s'était clôturé sur des bénéfices à hauteur de 16 millions.

"Les résultats financiers pour 2019 reflètent le récent déclin de la compétitivité de l'activité F1 et la réduction en conséquence des revenus des droits commerciaux", a expliqué O'Driscoll. "La saison 2020 de la Formule 1 est, bien sûr, perturbée par la pandémie de COVID-19 et cela aura un impact sur nos revenus liés aux droits commerciaux cette année."

partages
commentaires
Williams envisage la vente totale de son écurie de F1
Article précédent

Williams envisage la vente totale de son écurie de F1

Article suivant

Renault va rester engagé en F1 en dépit du plan d'économies

Renault va rester engagé en F1 en dépit du plan d'économies
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021