Un "immense soulagement" chez Williams

partages
commentaires
Un
Par :
26 févr. 2019 à 18:35

L'écurie de Grove a enfin pu s'attaquer à son véritable programme d'essais à Barcelone, au cours d'une journée qui a vu la FW42 parcourir une distance importante sans rencontrer de problème. George Russell estime désormais que Williams est sur de bons rails.

George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42
Natalie Pinkham, Sky TV parle avec George Russell, Williams Racing
George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15 et George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42
George Russell, Williams FW42

La première journée de la semaine tranche avec les déboires d'il y a quelques jours chez Williams. Et s'il serait candide de croire que "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes", la distance parcourue par George Russell à Barcelone ce mardi a de quoi rassurer aussi bien l'équipe que ses pilotes. Le Britannique a limé le bitume catalan avec 119 boucles à son actif. Une donnée autrement plus importante que le neuvième chrono qu'il a signé en pneus C5.

Voir aussi :

"Après les deux dernières semaines, c'est un immense soulagement de vivre une journée comme aujourd'hui", ne cache pas le jeune débutant en Formule 1. "Nous en avons énormément appris sur la voiture, avec peu comme avec beaucoup de carburant. Ça nous donne une bonne indication pour aller de l'avant lors des prochains jours, ainsi que pour les gens qui conçoivent déjà les évolutions à l'usine."

Un retard irrémédiable

La semaine passée, la FW42 n'était arrivée à Barcelone qu'à l'aube du troisième jour d'essais, et Williams avait concentré ses derniers efforts sur les vérifications d'usage pendant un jour et demi, afin de tout mettre en place pour une deuxième semaine productive.

George Russell le sait bien, il n'est pas question de rattraper un retard qui ne peut pas l'être, "car à ce stade, tous les autres en sont aux ajustements de l'équilibre, tandis que nous avons besoin de comprendre la voiture". Le Champion de F2 en titre estime toutefois que son équipe est sur la bonne voie : "La voiture n'est pas dans la fenêtre parfaite pour le moment, mais j'ai l'impression qu'elle en a vraiment le potentiel".

"Je pense que tout le monde est content de la performance du jour, pas au niveau des chronos mais du fait de l'absence de problèmes", ajoute-t-il. "Tout le monde travaille très dur. Nous sommes tous humains. Tout le monde est crevé. Ils ont travaillé 24h/24 et 7j/7 ces deux dernières semaines pour que nous soyons prêts."

Lire aussi :

Le modeste chrono de 1'19"662 avec les pneus les plus tendres de la gamme Pirelli n'est certainement pas de nature à alarmer les troupes pour le moment, celui-ci n'ayant pas été signé dans une volonté d'aller chercher la performance.

"Nous cherchons encore les limites, les différences entre les types de gomme", précise Russell. "Il n'y a pas de raison de s'inquiéter du fait de ne pas avoir atteint le chrono que nous aurions dû faire, car ça devrait venir. Il y a vraiment une marge de progression avec les composés les plus tendres, mais nous n'avons utilisé que deux trains de C3, un train de C4 et un de C5 avec peu de carburant. Nous sommes encore en train d'apprendre."

Article suivant
Gasly : "J'espère qu'il nous reste de la marge"

Article précédent

Gasly : "J'espère qu'il nous reste de la marge"

Article suivant

Stats - Le kilométrage des équipes à Barcelone

Stats - Le kilométrage des équipes à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone II
Catégorie Mardi
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Tags FW42
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu