Wolff : La F1 n'a pas assez bien promu les moteurs hybrides

Toto Wolff estime que la Formule 1 demeure une "bonne vitrine" pour la technologie hybride mais qu'elle ne raconte pas suffisamment bien l'histoire des unités de puissance.

Wolff : La F1 n'a pas assez bien promu les moteurs hybrides

Le départ annoncé de Honda de la F1, le constructeur japonais souhaitant se concentrer sur son projet de neutralité carbone d'ici 2050, a interrogé sur l'avenir de la motorisation turbo hybride actuelle qui n'a attiré aucune autre firme en discipline reine. À partir de 2022, trois motoristes seront encore présents et personne ne semble se profiler à l'horizon, ce qui a conduit certaines figures du paddock à appeler à une révision de la réglementation ou à lancer une réflexion d'urgence pour l'avenir sur la technologie de la prochaine génération d'unités de puissance, attendue pour l'instant en 2026.

Les dirigeants de la Formule 1 restent engagés sur la voie de l'hybride, avec une attention focalisée notamment sur les carburants synthétiques, à une époque où l'industrie automobile tend de plus en plus vers l'électrification. Pour le directeur de Mercedes, Toto Wolff, la F1 dispose toujours d'une bonne plateforme permettant de promouvoir les moteurs hybrides mais ne met pas suffisamment en avant les apports de cette technologie.

Lire aussi :

"Je crois que nous ne racontons pas suffisamment bien l'histoire de l'hybride. Avec 50% d'efficacité thermique, ainsi que la complexité et la technologie qui existe dans ces voitures avec la récupération d'énergie grâce à l'énergie cinétique ou les gaz d'échappement, les batteries que nous utilisons et la technologie qu'elles embarquent, nous sommes une vitrine plutôt bonne pour la technologie hybride."

"La prochaine génération d'unités de puissance, lorsqu'elle sera disponible, se prêtera à l'avenir encore davantage à la récupération d'énergie durable et aux systèmes de propulsion durables. Nous savons maintenant que nous devons examiner les coûts. Nous ne voulons pas commettre la même erreur que celle que nous avons commise avec ces unités de puissance, qui sont purement techniques. Mais il faut s'assurer qu'ils soient innovants, durables, puissants, économes en carburant et à un prix raisonnable."

Lire aussi :

Red Bull est actuellement à la recherche d'une solution pour une motorisation au-delà de 2021, mais voit ses options limitées par le manque d'intérêt de constructeurs en dehors de la discipline. "Lorsque vous regardez les coûts impliqués par la fourniture des moteurs, ils sont énormes, et c'est pourquoi la Formule 1 a échoué dans sa tentative d'attirer de nouveaux motoristes et de nouveaux constructeurs dans ce sport", a déclaré Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing.

"Cela met réellement en évidence ces coûts, ces générateurs de coûts par le biais de la réglementation. Le retrait de Honda est vraiment dommage pour la Formule 1, mais c'est aussi un véritable signal d'alarme."

partages
commentaires

Voir aussi :

Lance Stroll était bien positif au COVID-19

Article précédent

Lance Stroll était bien positif au COVID-19

Article suivant

Ocon enthousiasmé par l'apport d'Alonso chez Renault

Ocon enthousiasmé par l'apport d'Alonso chez Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021