Wolff : Avec plus de réussite, Hamilton peut recoller à Russell

Toto Wolff est certain que Lewis Hamilton n'a besoin que d'un peu plus de réussite en course pour faire jeu égal avec son nouveau coéquipier George Russell, quatrième du classement général.

George Russell, Mercedes W13, Lewis Hamilton, Mercedes W13

Appelé par Mercedes pour remplacer Valtteri Bottas pour la saison 2022 de F1, George Russell a immédiatement impressionné ses nouveaux patrons en prenant la quatrième place du Grand Prix de Bahreïn, en lever de rideau. Les courses ayant suivi n'ont pas été moins bonnes, Russell parvenant systématiquement à se classer dans le top 5 et à devancer son illustre chef de file : Lewis Hamilton.

Sur le podium à Bahreïn, Hamilton n'a cessé d'accumuler les ennuis au volant d'une monoplace capricieuse en ce début de saison, enchaînant les éliminations dans les premières phases des qualifications, les mauvais timings avec sa stratégie en course et les incidents avec d'autres pilotes sur la piste.

Le classement général place ainsi le septuple Champion du monde à la sixième place, avec 34 points de retard sur son coéquipier Russell, en quatrième position. Toto Wolff est toutefois certain que Hamilton saura rebondir au fil de l'année, le directeur d'équipe estimant que seul le manque de réussite empêche le Britannique de faire actuellement jeu égal avec Russell.

"Je pense que lorsque l'on regarde les mauvais moments que Lewis a passés… Je veux dire, regardez [sa] course : encore coincé, un contact avec Esteban [Ocon], bloqué derrière Fernando [Alonso], le drapeau rouge en qualifications..." énumère Wolff en évoquant la course de Hamilton à Monaco, conclue à la septième place.

Lewis Hamilton suivi par George Russell

Lewis Hamilton suivi par George Russell

"Je pense que le vent va tourner. Quand cette malchance s'arrêtera, Lewis sera vraiment au niveau [de Russell]. En essais, l'un mène puis c'est au tour de l'autre, et c'est génial. Ils travaillent également ensemble pour corriger notre voiture, parce que nous avons besoin de la corriger."

Après avoir eu du mal à se sortir du milieu de peloton en raison du phénomène de marsouinage, qui a limité les performances de la W13, Mercedes est aujourd'hui la troisième force du plateau. Néanmoins, ces progrès ne satisfont pas Wolff, qui espère bien mieux.

"Notre équipe n'est que troisième dans la hiérarchie, c'est pour ça que nos positions sont cinquième et sixième", ajoute l'Autrichien. "C'est là où nous sommes mais ce n'est pas là où nous voulons être. Lorsque nous héritons d'un podium, c'est bien, c'est bon pour les points sur le long terme, mais je ne veux rien de tout ça. Je veux faire partie [de la lutte] pour la victoire. Nous tirons des leçons importantes, ce seront les fondations pour [faire en sorte] que nous soyons de nouveau performants sur le long terme."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Binotto : Les erreurs de Monaco "nous rendront plus forts"
Article suivant Mercedes veut ajuster les salaires en cas de révision du plafond

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France